Bleu profond et façades blanches, nous sommes cette fois aux Cyclades pour un voyage où la Beauté prend tout son sens. Première escale à Milos, île à la géologie surprenante, balayée par le Meltem et ses rafales puissantes. On vous emmène découvrir nos spots préférés et nos adresses coups de coeur!

Mai 2018, nous sommes partis aux Cyclades, charmés par un précédent voyage deux ans plus tôt et je rêvais de revenir dans cette partie du monde, absolument conquise par ce que j’en avais entraperçu. Nous avons promené nos bagages d’île en île, au gré des ferrys et nous y avons découvert des paysages et des cultures bien distinctes, chacune étant unique à sa manière. Deuxième île sur laquelle nous avons débarqué par un matin de grand vent, Milos nous a semblé être un passage incontournable pour la richesse de ses paysages terrestres et sous marins. Nous y avons fait un séjour de 5 jours, enrichi par de belles rencontres, une gastronomie savoureuse et un environnement aux couleurs fascinantes. Les nombreuses questions que nous avons reçu sur l’île nous ont décidé à la chroniquer en premier, partons ensemble découvrir l’île de la célèbre Venus!

Milos By WilliamK

Les Cyclades hors-saison, quelle période choisir?

Quelle est la meilleure période pour partir aux Cyclades? Nous nous sommes posé des dizaines de fois cette question, surfant de blog en blog à la recherche de LA réponse ultime, obsédés à l’idée de faire de ce voyage une perfection. La réponse c’est qu’il n’y a pas vraiment de meilleure période, elles ont toutes leurs attraits en fonction de ce que vous recherchez et cette réponse c’est vous qui l’avez.

Partir hors-saison, si vous le pouvez (et que vous êtes comme nous: les foules vous font fuir pour de multiples motifs), fera de ce voyage une expérience mémorable, ayant la sensation d’être seuls au monde et de profiter d’un trésor avant tout le monde… c’est si agréable.

La plupart des îles plus confidentielles que Santorin et Mykonos sont désertées, vous aurez les plages et sentiers pour vous, une grande disponibilité de logements et la possibilité de faire un voyage d’exception pour un petit budget ce qui est extraordinaire. Les prix doublent, vont jusqu’à tripler en Juillet/ Août pour les mêmes prestations, ce voyage c’est simple, nous n’aurions jamais pu le faire en haute saison.

Milos By WilliamK

Au fil de nos rencontres avec des locaux ou bien des voyageurs qui viennent aux Cyclades régulièrement, nous avons pu nous faire une idée et avons tiré quelques conclusions sur les meilleurs moments pour venir dans cette sublime partie du monde:

Les mois de Mai /Juin ainsi que Septembre sont tout en haut du palmarès. En Avril il fait encore un peu frisquet et en Octobre seules quelques îles sont encore en activité, les plus connues. (Vous pourrez toujours trouver une possibilité de vous rendre sur celles de votre choix, sachez que par contre de nombreuses infrastructures seront fermées et que les trajets de ferrys inter-îles seront très limités.)

Milos By WilliamK

Mai

Pour notre part nous sommes partis en Mai et cela nous a semblé un bon compromis. Nous avons dû adapter notre séjour au rythme ralenti des compagnies de bateaux, ce qui peut parfois contraindre à rester plus ou moins longtemps sur une île en attendant le passage du prochain ferry. L’eau y est plus froide, le vent souffle plus fort, mais le calme et la sérénité que l’on cherchait ont primé sur le reste.

Juin

D’après nos retours, si vous souhaitez plus d’animation, Juin semble parfait. Les ferrys étant plus nombreux cela facilite grandement tous les déplacements. L’eau se réchauffe, le vent s’apaise. Les tarifs des logements sont encore dans une mesure raisonnable, loin de la frénésie de l’été et les îles commencent à s’animer, s’électriser.

Septembre

Pour beaucoup Septembre est un mois de coup de coeur. La haute saison vient de se terminer, les locaux soufflent, les magnifiques couleurs de l’arrière saison commencent à pointer le bout de leurs nez et l’eau est chaude et délicieuse… Les ferrys sont encore en activité, les tarifs s’adoucissent et la perspective de prolonger le plus longtemps possible l’été, avant de rentrer dans la morosité hivernale, réchauffe les âmes.

Milos By Caroline Fauvet

Est ce que Milos est votre île?

Nous avons énormément apprécié notre séjour à Milos et en gardons un souvenir impérissable. Elle fait partie de ces îles sur lesquelles nous rêvons de revenir un jour. Si vous n’avez pas beaucoup de temps aux Cyclades et qu’il vous faut choisir -comme la plupart d’entre nous- l’île qui vous correspond le mieux, elle nous a semblé être la destination idéale, entre calme et animation. Bien plus « vivante » que ses voisines Sifnos et Folegandros, destinées elles aux amateurs de tranquillité imperturbable.

Milos s’anime avec ses « airs de vacances » même tôt dans la saison, le port s’agite, les rires fusent en terrasse, il y a une sensation de vivre des instants privilégiés à flâner sur le port dans la douceur du soir sous les étoiles.

Milos By WilliamK

Géologie, plongée et farniente

Milos recèle plusieurs trésors si on sait les apprécier. La beauté de sa géologie est absolument unique et fascinante, dessinée par des falaises multicolores plongeant à pic dans le bleu profond de la mer Egée. D’ailleurs Milos est aussi belle sous l’eau que sur terre, ses fonds marins regorgent eux aussi de merveilles.

Milos s’apprivoise et se découvre à travers ses chemins dorés ou bien s’admire depuis la mer, lors d’une excursion en bateau au cours de laquelle vous rejoindrez d’anciens repaires de pirates aux eaux couleurs lagons, de quoi stimuler votre imagination au rythme des légendes contées par votre capitaine.

Plongée

Milos est un rendez-vous incontournable des passionnés du monde entier. Elle nous a semblé être une destination immanquable pour satisfaire votre curiosité. Enfilez vos palmes et vos bouteilles et partez explorer ses grottes à la découverte de ses trésors.

Milos By WilliamK

Géologie

Il est rare de pouvoir s’extasier sur la beauté des roches, mais celles de Milos vont ravir vos pupilles. Ouvrez grands les yeux, certains paysages uniques sont d’une beauté sans pareil.

Vous avez sûrement déjà vu passer de nombreuses photos de Sarakiniko, paysage lunaire et spectaculaire, aux formes sculptées par les vents? Et bien c’est sur Milos que vous pourrez admirez ce prodige de la nature. On vous en reparle en détails un peu plus bas!

Sarakiniko n’a pas d’égal sur l’île, mais d’autres recoins aux falaises couleurs arc-en-ciel sont absolument déroutants et fascinants et donnent envie de découvrir les secrets cachés d’une telle géologie.

Milos By WilliamK

Farniente

Mes coups de coeur absolus et mon amour pour Milos vont à sa multitude de petits villages de pêcheurs bourrés de charme, qui me font rêver d’une vie si douce… Plus gracieux et photogéniques les uns que les autres, on y flâne à l’abri du soleil, quand le vent décide enfin à s’essouffler. Le temps s’arrête et on y rêve chacun à sa manière…

La farniente! Rien que ce mot érigé en art de vivre me fait m’évader. Milos, je garde de toi des souvenirs de farniente mémorables. L’île n’est pas en reste côté plages et son littoral regorge de petites criques plus attirantes les unes que les autres, dans lesquelles plonger pour rafraichir sa peau chauffée par le soleil.

J’espère que ces différents aspects de Milos ont réussi à vous mettre suffisamment l’eau à la bouche, il est grand temps de mettre fin au suspens et de voyager enfin vers l’île!

Milos By WilliamK

Comment se rendre à Milos?

Ferry

Plusieurs options s’offrent à vous pour vous rendre à Milos:

Nous vous conseillons si vous prenez le ferry de vous rendre sur le site Direct Ferries,vous aurez la plupart des trajets d’affichés ainsi que leurs tarifs approximatifs à quelques euros près car ils prennent une petite commission: prenez vos billets directement sur le port du Pirée si vous venez d’Athènes ou bien sur l’île qui l’aura précédé.

L’avantage de voyager hors-saison c’est la grande disponibilité des places, vous aurez rarement un bateau plein à craquer. Certains ferrys n’apparaissent pas sur les site internets spécialisés, vous trouverez sur les ports de petites agences qui pourront vous en indiquer d’autres. Là tout est une question de budget et de temps que l’on est disposé à passer sur le bateau. Pensez à prendre en compte la force des vents et la houle en fonction de votre trajet, le notre de Sifnos a Milos n’aura duré qu’une heure mais nous a paru une éternité ce jour là, la mer étant déchainée.

Autre option incluant le ferry mais un trajet moins long: rejoignez Milos depuis Santorin. L’île de Santorin est l’île la mieux desservie par avion et par bateau, avec un choix absolument impressionnant de trajets! Il est peut être plus judicieux de faire un trajet en avion Paris/ Santorin et d’ensuite prendre un bateau pour rejoindre Milos que de faire Athènes / Milos en bateau, à vous de voir.

Milos By WilliamK

Avion

Milos dispose également d’un petit aéroport avec plusieurs vols par jour depuis Athènes. Renseignez vous et comparez les prix.

Se déplacer à Milos

Pour se déplacer sur l’île vous aurez le choix entre le scooter, le quad et la voiture. Nous avons opté pour la voiture car le vent a soufflé violemment pendant l’intégralité de notre séjour, le scooter nous paraissait hasardeux dans ces conditions. Vous trouverez plusieurs agences de locations sur le petit port d’Adamas. Comptez environ 25 euros par jour en Mai pour une voiture simple ( plus du double en haute saison).

Milos By Caroline Fauvet

Où dormir à Milos?

Dormir dans un lieu c’est s’en imprégner, y créer des souvenirs et en emporter avec soi, d’où l’importance du choix de résidence quand on voyage. Au fil de notre séjour sur l’île, nous avons découvert plusieurs villages plus beaux les uns que les autres et on se serait bien vus y passer quelques jours, pour l’expérience qu’ils peuvent procurer. On vous conseille si vous le pouvez, de dormir à différents endroits sur Milos afin de saisir avec plus de vivacité, le charme particulier de l’île.

Milos By WilliamK

Adamas

N’ayant eu que peu d’infos en amont pendant que l’on préparait notre voyage, nous avons passé l’intégralité de notre séjour à Adamas, port principal de Milos, qui nous semblait être un très bon endroit depuis lequel sillonner facilement partout dans l’île. Si le fait de faire ses bagages à nouveau pendant un séjour vous fait hésiter, sachez qu’Adamas est une très bonne option pour se poser. Moins pittoresque et moins charmante que certains villages dont on vous parle plus bas, mais très pratique car vous y trouverez tout sur place.

Milos By WilliamK

Nous sommes passé par Booking.com pour ce séjour à Milos et nous avons réservé nos nuits à Moschoula StudiosLes studios sont spacieux, équipés d’un espace cuisine et d’un balcon. La patronne est adorable et très serviable. Petite attention qui fait une grande différence, elle propose le petit déjeuner inclus avec un très large choix, rarissime aux Cyclades. Il y avait également plusieurs livres à disposition dans notre chambre et ce dans plusieurs langues, la lectrice en moi à évidemment adoré!

L’immeuble dispose aussi d’une petite piscine et est situé à 500 m à pieds du centre d’Adamas. On vous le recommande les yeux fermés! En mai nous avons payé la chambre 40 euros la nuit, exceptionnel pour la qualité de la prestation. En août il faudra tripler le tarif comme partout aux Cyclades.Milos By WilliamK

Plaka

Plaka est un de ces villages qui m’a fait tomber amoureuse de Milos. Quel coup de coeur! Perché en haut de sa colline et sillonné par ses minuscules ruelles blanches et fleuries dans lesquelles percent parfois un rayon de soleil, Plaka est d’une sérénité qui apaise. On vous recommande absolument d’y passer au moins une fois pendant votre séjour et vous promener dans la fraicheur du matin. Observez les locaux attablés qui discutent dans les petites tavernes et les chats qui font leur sieste à l’ombre, pendant que le vent s’engouffre dans le village et gonfle les vêtements.

Milos By Caroline Fauvet

Depuis la place de l’église et également tout en haut du village, la vue sur la mer est à couper le souffle! Venez y observer le coucher de soleil, l’expérience est magique. Plaka vous émerveillera. Si vous ne pouvez pas y dormir, venez y dîner un soir ou flâner, c’est un passage obligatoire à mon sens sur Milos.

Milos By WilliamK

Klima

Le ravissant village de Klima est notre autre coup de coeur pour résider à Milos. Si vous avez l’occasion d’y dormir n’hésitez pas une seconde! Ce minuscule village de pêcheurs multicolore, aux petites maisons avec leur rez de chaussée les pieds dans l’eau, est tout simplement séduisant et inspirant!

Milos By WilliamK

La douceur de vivre à trouvé son nom et s’appelle Klima. Les couchers de soleil y sont superbes et le charme des petites maisons est absolument unique. Prenez le temps de vous asseoir en terrasse en fin de journée et d’admirer la mer. Encore une fois le temps s’est suspendu pour notre plus grand plaisir.

Milos By WilliamK

Le seul bémol à Klima est le budget… comptez au moins 80 euros par nuit au mois de Mai… et il est difficile d’y passer moins de deux nuits. Mais si vous pouvez vous le permettre, faites vous ce plaisir! La plupart des logements sont disponibles sur AirBNB. J’ai rêvé à Klima d’une autre version de moi, qui aurait eu l’occasion d’y écrire dans une petite maison colorée… ce rêve n’est que provisoirement reporté!

Milos By Caroline Fauvet

Les plages de Milos, le sud de l’île

Milos regorge de jolies plages et de petites criques sauvages et aménagées, absolument superbes et aux eaux limpides. Le challenge pour nous en Mai aura été d’en trouver pour échapper ne serait ce que provisoirement, à l’impitoyable Meltem qui soufflait sans répit. Le vent venant principalement du Nord, direction le sud de l’île pour trouver les plages les plus abritées. Si vous y êtes pendant les jours de grand vent, il soufflera quand même mais ce sera supportable, les voyageurs à Milos comprendront ce que l’ont veut dire par supportable.

Paliochori

Premier arrêt tout au sud-est de Milos, à la plage de Paliochori. Nous sortons de la voiture en peinant à retenir les portières, mon chapeau s’envole et je le rattrape de justesse, ma jupe se soulève, le vent nous assourdi les oreilles, on se regarde en se disant que ce n’est peut être pas celle ci, la plage qu’il nous faut pour aujourd’hui. Mais bravant les rafales de sable qui balaient la plage, nous avançons tant bien que mal pour en avoir le coeur net. Et il est vrai que ça souffle un peu moins… Paliochori est grande et longue, aménagée avec transats et tavernes, il est possible d’y faire des sports nautiques, elle semble séduisante pour une journée moins venteuse.

Tsigrado

Petite crique où l’on vient pour son accès étonnant et insolite: une corde et une échelle entre les rochers et se convaincre qu’on est des plagistes aventuriers, Tsigrado ravive une âme d’enfant!

Milos By Caroline Fauvet

Provatas

Si le vent souffle très fort, Provotas est une petite plage assez bien abritée du vent une fois sur la plage. Elle dispose de transats loués pour une poignée d’euros (en Mai) à la journée par l’hôtel qui la domine pour ceux qui ne veulent pas rôtir toute la journée. Installez vous, ouvrez un bon livre et respirez. Le vent semble s’être calmé, ce n’est qu’une illusion mais qu’est ce que c’est agréable!

Une taverne avec une jolie vue sur la baie est à 100 m un petit peu plus haut et vous pouvez prendre vos plats à emporter et déjeuner sur le sable. Nous étions une dizaine sur la plage ce jour là à avoir eu envie de calme et de sérénité, Provotas est une jolie escale ressourçante.

Milos By WilliamK

Fyriplaka

Dernière plage dont ont nous avait venté les mérites pour son barrage au vent, nous nous rendons cette fois à Fyriplaka. Du haut de la falaise elle semble déjà pleine de promesses: son sable fin et surtout ses eaux turquoises sont magnifiques vues d’en haut. Nous nous engageons sur le chemin en terre et y laissons la voiture pour terminer à pieds à travers les rochers en descendant vers la plage. Et soudain au détour d’un bout de roche, elle apparait, grandiose entourées de ses falaises aux vives couleurs.

Fyriplaka, notre oasis sans vent dans un désert de tempête. Sans vent… enfin il souffle un tout petit peu… mais si peu! A ce stade du séjour nous ne sommes plus regardants, la moindre accalmie étant une douce musique pour nos oreilles. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls à la recherche d’un peu de répit dans la soufflerie, la plage est prise d’assaut. Pour être justes, c’est la plage sur laquelle nous aurons vu le plus de monde en Mai. Tout est relatif bien sûr!

Il est possible d’y louer des transats à différents prix, les plus moelleux, mieux placés étant un peu plus chers que leur copains derrière, un peu plus fermes. Il est bon à savoir que sur cette plage, comme sur les autres, chaque mois a son tarif pour les locations, de plus en plus cher, plus on se rapproche de la haute saison. Elle dispose aussi d’une petite buvette / sandwicherie, idéal quand comme nous, on a délibérément oublié le pic-nic.

Passer une journée à Fyriplaka c’est somnoler sur le sable chaud, sentir l’odeur de la mer et se rafraîchir dans ses eaux limpides. Un vrai goût de paradis.

Milos By Caroline Fauvet

Nudisme à Fyriplaka

C’est sur la deuxième partie de la plage que vous trouverez les plus belles falaises aux roches multicolores si la géologie vous passionne. Mais vous n’y trouverez pas que des cailloux. Vous y trouverez également plusieurs cul nuls. Et beaux cailloux et culs nuls ne font pas toujours bon ménage, si vous êtes vous même vêtu d’un maillot…

C’est en effet une des plages nudistes du coin et ils ont choisi le meilleur spot les petits malins! Il faut traverser une forêt de sexes à l’air avant d’accéder à la plus belle falaise, aux couleurs de l’arc-en-ciel. Et William y a vécu un moment plutôt surréaliste:

Occupé à survoler les rochers abruptes avec le drone, il ne voit pas tout de suite qu’un individu bronzé par un abus de soleil s’approche sournoisement de lui. Un monsieur nu, mais coiffé d’un chapeau (on est jamais trop prudent), se met à le filmer avec son téléphone portable. William souri et lui demande ce qu’il est en train de faire. C’est quand même gênant cette proximité. L’homme lui répond indigné, qu’il le filme pour avoir une preuve du méfait que William est en train de commettre, à savoir faire des images volées de gens à poils pour les mettre sur internet.

Il n’a jamais voulu croire que la couleur des rochers nous intéressait plus que ses fesses. Vous êtes prévenus, le nudiste peut être paranoïaque et agressif 😉

Milos By WilliamK

Sarakiniko et les villages du Nord de l’île

Sarakiniko

La voilà la raison numéro un pour laquelle des milliers de voyageurs font le déplacement chaque année jusqu’à Milos (nous inclus), le paysage lunaire et désertique, d’une blancheur immaculée de Sarakiniko! Bien qu’il ne fasse qu’une petite portion de l’île, il vaut le détour et mérite qu’on s’y attarde.

Milos By WilliamK

Nous l’avons fait à plusieurs reprises, à différents moments de la journée et l’expérience n’est pas la même. Le premier matin, le soleil était déjà haut dans le ciel quand nous avons découvert Sarakiniko. Le site est quoi qu’il arrive époustouflant, mais il y avait trop de monde à notre goût et la lumière se reflétant très fort sur la blancheur de la roche, elle ne correspondait pas à ce que nous recherchions pour la photographier.

Même en basse saison le site est pris d’assaut en journée et les affamés de soleil viennent y cuire littéralement sur la roche. Il n’y a pas un coin d’ombre, mais si vous rêvez d’une peau couleur homard, c’est ce qu’il vous faut.

Milos By WilliamK

Le deuxième matin, s’est encore ensommeillés que nous prenons la route en direction de Sarakiniko. Qu’est ce qu’il ne faut pas faire quand on est photographe… se lever tous les jours aux aurores en vacances. Mais le jeu en vaut la chandelle, le site est désert, silencieux, juste pour nous. Le soleil commence à rougir à l’horizon en passant par toute une gamme de couleurs qui éclairent différemment le plus bel endroit de Milos, pour quelques minutes seulement chacune. La beauté et la magie du moment sont inoubliables.

Milos By WilliamK

Mandrakia

Minuscule village au charme indescriptible, Mandrakia est encore un autre incontournable de Milos. Des garages à bateaux multicolores font paisiblement face au soleil, offrant une photogénie incomparable. La beauté des villages de Milos n’a décidément pas son pareil et je m’imagine à nouveau une vie ici, au rythme ralenti par le soleil.

Milos By Caroline Fauvet

Une petite table surplombe la baie à l’ombre près de l’église et offre un coin de lecture et de contemplation d’une sérénité absolue, je m’y assois et sors mon livre. Je voudrais vivre des instants comme ceux là chaque jour de ma vie. Plus tard, la faim se fait sentir, on se dirige vers le petit restaurant du village: on vous en reparle très vite dans nos coups de coeur pour manger à Milos!

Milos By WilliamK

Firopotamos

Autre village de poche au charme unique, Firopotamos est lui aussi tout aussi photogénique que son voisin et mérite le détour. En contrebas de la petite église, quelques embarcations stationnent, imperturbables. Encore plus petit que Mandrakia, Firopotamos invite aussi à la rêverie, s’imaginant siroter un ouzo au coucher du soleil, depuis l’étage de son hangar à bateau…

Milos By WilliamK

Fourkovouni

Moins connu que les autres villages car plus difficilement accessible sans le véhicule adéquat (un quad ou un 4×4), le petit village de Fourkovouni est lui aussi un autre petit coin idyllique de Milos. Bien moins fréquenté que Klima pour le coucher du soleil, il faut fouiner un peu pour le trouver. Nous vous conseillons d’ailleurs de vous rendre à la plage juste en bas de la côte qui monte à Fourkovouni. Une petite échoppe était en construction lors de notre passage et sera probablement ouverte cette année avec une vue imprenable sur le coucher de soleil.

Milos By WilliamK

Ce jour là nous n’étions que tous les deux sur la plage, un spectacle rien que pour nos yeux. (Vous ne pourrez pas voir le coucher de soleil depuis le village en lui même qui est caché par un pan de montagne)

Milos By WilliamK

Excursion en bateau à Milos

Lors de votre séjour à Milos, si il y a bien une activité à ne pas manquer s’est d’embarquer à bord d’un bateau qui longe les côtes de l’île pour notamment pour découvrir par la mer, le site incroyable de Kleftiko, ancien repaire de pirates!

Plusieurs compagnies proposent des tours de Milos, en bateau à moteur ou en voilier. Nous avons opté pour le voilier afin d’être moins nombreux à bord. Vous trouverez au port d’Adamas dans les agences, les différents tours proposés. Hissez les voiles et préparez vous pour les embruns!

Milos By Caroline Fauvet

Nous sommes passés par Horizon Yatch et Mario, son charismatique gérant et sosie officiel du capitaine Haddock! Ils proposent des excursions à la journée avec des arrêts dans de superbes criques: vous pouvez faire le tour de Milos en entier ou bien la côte ouest et sud. On vous recommande la deuxième excursion que l’on a trouvé bien suffisante en terme de rythme pour pouvoir profiter des différents stops. Comptez 60 euros par personne pour la journée en Mai, repas généreux inclus. On vous les recommande, notre jeune capitaine était en plus très convivial et plein d’humour!

Milos By WilliamK

Où manger à Milos?

Si vous pensiez comme nous que la gastronomie des Cyclades était plus au moins homogène sur toute les îles et bien détrompez vous. On y savoure différentes spécialités spécifiques à chacune et surtout on y mange mieux sur certaines îles que sur d’autres. Les prix pratiqués ne sont pas non plus les mêmes d’une île à l’autre et Milos est de loin dans le peloton de tête de nos meilleurs souvenirs culinaires!

Passionnée de cuisine et toujours enthousiaste à l’idée de découvrir des mets succulents que je ne connais pas encore, j’associe souvent mes meilleurs voyages aux endroits dans lesquels mon palais a vécu des moments inoubliables. Je vous confie mes meilleures adresses sur Milos, bon appétit!

Adamas

Dans le centre sur le port deux restaurants se tiennent les coudes:

Flisvos qu’on vous recommande pour un copieux Gyros le midi. Si vous arrivez à l’ouverture et que vous êtes dans les premiers clients, la viande sera de surcroit croustillante à souhait… Un régal dans ces conditions!

Marianna, le patron est sympathique et n’a pas son pareil pour vous accueillir. Choisissez dans ce restaurant plutôt leur spécialité du jour vraiment bonne et évitez les salades qui y sont décevantes.

Aggeliki, le glacier du centre ville pour finir la soirée sur un sorbet chocolat noir dont vous me direz des nouvelles…! C’est simple c’est le meilleur sorbet au chocolat noir que j’ai mangé depuis des lustres. A vous de me croire ou pas, mais pour moi, il a rempli toutes les conditions de la satisfaction culinaire!

A la sortie d’Adamas en direction du sud:

Bienvenue à O! Hamos! Disneyland des papilles! Nous l’avons découvert pour notre dernière soirée et ce fut un de nos gros coup de coeur de l’intégralité du voyage. Le restaurant est charmant avec ses guirlandes lumineuses, la carte est également disponible en français s’il vous plait, et vous pouvez repartir avec certaines recettes pour tenter de les recréer à la maison, que demander de plus? On y a mangé un gratin de courgettes au chèvre dont on se souvient encore et surtout ne passez pas à côté de leur dessert phare: un gâteau au chocolat et à l’orange gourmand, qui m’a laissé un souvenir mémorable. J’en salive encore… On en aurait bien fait notre cantine!

Milos By Caroline Fauvet

Plaka

Archontoula est une institution à Plaka. Vous ne pourrez pas le rater, la terrasse bondée du restaurant sous les bougainvilliers, déborde de tous les côtés. On y mange bien, des spécialités simples et savoureuses si vous choisissez bien: ne partez pas sans avoir goûté leurs boulettes de fromage aux herbes qu’on vous recommandera, faîtes leur confiance c’est un régal. Le repas se terminera par un petit yaourt grecque au citron offert par la maison. (Certains y ont été déçus du service en été, gardez en tête que nous y étions en mai, le personnel bien plus disponible qu’en pleine saison…)

Utopia Cafe. On ne vient pas ici pour la cuisine mais pour y boire un verre au coucher du soleil, la vue y est absolument dingue! Faîtes le au moins une fois.

Milos By Caroline Fauvet

Mandrakia

Notre deuxième restaurant coup de coeur sur Milos se trouve dans le village de poche de Mandrakia. Terrasse avec vue sur la mer, cuisine de grand-mère réconfortante, au Medusa on déguste de la bonne cuisine simple à prix doux. Goûtez leur salade Medusa, traditionnelle salade grecque revisitée par leurs soins et surtout leur boulettes de courgettes, les meilleures que j’ai mangé du voyage!

Voilà, le premier volet de notre série Les Cyclades hors-saison touche à sa fin. Nous espérons vous avoir donné envie d’y voyager, pour quelques jours ou quelques semaines et de prendre le temps de savourer la douceur de vivre des îles. On se retrouve prochainement pour une autre aventure Grecque. A très bientôt!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer