Partons aujourd’hui ensemble à la découverte de la superbe île de Sao Miguel aux Açores. Entre volcans et pâturages verdoyants, végétation luxuriante entourant des piscines naturelles géothermiques, Sao Miguel n’aura eu de cesse de nous surprendre et de nous charmer… on laisse la magie opérer!

Cette année nous partons à la découverte de l’Europe. Nous qui avons l’habitude de toujours voyager au bout du monde et amoureux inconditionnels de l’Asie, nous nous sommes dit que notre bonne vielle Europe avait encore plus d’un secret bien gardé, et qu’il était temps d’aller les chercher! Mais comme on ne change pas une équipe qui gagne, nous avons opté pour une destination encore peu connue, perdue au beau milieu de l’Atlantique, pour l’instant préservée des foules, les Açores! Il n’en fallait pas plus pour nous séduire, direction la verdoyante île de Sao Miguel, pour un road trip fabuleux de 7 jours, où le dépaysement aura été le mot clé!Sao Miguel by WilliamK

Les Açores, guide pratique

Pour ceux qui suivent le blog, vous avez sûrement vu passer notre article précédent, dans le lequel nous vous avons compilé toutes les infos qui nous paraissait pertinentes, pour bien préparer votre voyage aux Açores. Nous vous invitons à y faire un tour si vous hésitez sur le choix des îles, si vous vous demandez quelle est la meilleure période pour vous rendre sur l’archipel, ou bien si la location d’une voiture est indispensable pour passer le meilleur voyage possible: Road Trip aux Açores, Guide Pratique! 

Açores by WilliamK

« Avec des airs d’Islande, de Grande Bretagne et de Canada, l’île nous semblait être un condensé de nos paysages préférés. »

Sao Miguel, Carnet de Voyage

Pourquoi Sao Miguel?

Pour vous faire un petit résumé, nous avons choisi de partir à Sao Miguel, car elle nous paraissait depuis la France, la plus simple et pratique introduction aux Açores. Port d’entrée principal de l’archipel, la plus grande des neufs îles en taille et en population proposait également une multitude d’activités dont on raffole. Avec des airs d’Islande, de Grande Bretagne et de Canada, l’île nous semblait être un condensé de nos paysages préférés. On ne vous cache pas non plus que l’idée de quitter l’hiver Parisien, pour aller se baigner dans des piscines volcaniques naturelles à 37 degrés a été l’argument principal pour ma part, et les vues au drone des caldeiras turquoises des volcans, ont convaincu Will en un instant! C’est donc surexcités que nous posons le pied sur Sao Miguel, bien décidés à en explorer tous les recoins.

Sao Miguel by WilliamK

« Ce qui frappe en premier à Sao Miguel même en arrivant de nuit, c’est le calme ambiant qui règne sur l’île. »

Premières impressions

Notre arrivée aux Açores n’a pas été de tout repos, merci le surbooking Air France… Nous arrivons finalement sur l’île épuisés et stressés, à minuit, sans nos bagages, mais heureux d’être là et d’avoir récupéré in extremis les clés de notre voiture de location. Une journée de perdue mais ça y est, les vacances peuvent commencer. Direction l’auberge de jeunesse que nous avions réservé dans le centre ville de Ponta Delgada.

Ce qui frappe en premier à Sao Miguel même en arrivant de nuit, c’est le calme ambiant qui règne sur l’île. Nous sommes à des années lumières de l’agitation et de la surpopulation Parisienne, un bonheur! Nous avons les routes pour nous et les 10 min qui séparent l’aéroport de Ponta Delgada du centre ville ont une saveur particulière. L’île est très vallonnée et les pâturages entourent l’autoroute principale de l’île. Sao Miguel on le sent, on va s’aimer!Açores by WilliamK

« Les rues ou plutôt les ruelles sont étriquées, il vous faudra manoeuvrer avec une précision d’orfèvre! »

Ponta Delgada

Le centre de ville de nuit est désert et bourré de charme, les petites maisons colorées ont toujours eu sur moi un attrait particulier. Les rues ou plutôt les ruelles sont étriquées, il vous faudra manoeuvrer avec une précision d’orfèvre! William aura fait sur l’île son stage intensif de conduite post permis, je pense qu’après ça, il peut conduire n’importe où dans le monde. On frôle les trottoirs d’un côté et on passe à un cheveu des voitures garées, les ruelles de Sao Miguel sont un challenge pour se garer! Un petit créneau très serré plus tard, nous sommes accueillis par Ricardo, le gérant de notre auberge de jeunesse qui a eu la gentillesse de nous accueillir à 1h du mat avec le sourire et réconfort, devant nos mines lessivées.

Sao Miguel by WilliamK

Le lendemain nous avons dû revoir nos ambitions à la baisse, sans bagages, il a fallu passer la journée au téléphone avec tous les services clients possibles et imaginables et faire des allers retours à l’aéroport pour repérer la trace de nos bagages. Les équipes en charge font chou blanc, le stress monte d’un cran. Pour nous changer les idées, nous partons explorer la ville, très facilement faisable à pieds. Les rues s’animent sous le soleil des Açores. La semaine s’annonce superbe, notre ballade nous dépayse et on en oublie nos soucis, nous sommes conquis.

Açores by WilliamK

« Les petites rue pavées nous font penser à Lisbonne, on déambule ne sachant plus où donner de la tête. »

Le centre ville et le marché

Le centre ville et la marina de Ponta Delgada se parcourent à pieds facilement et rapidement. Si vous pouvez y prévoir d’y passer une demi journée, vous en aurez vu le principal. On y découvre l’architecture des églises de Sao Miguel, superbes. Les petites rues pavées nous font penser à Lisbonne, on déambule ne sachant plus où donner de la tête. Une seule question se pose, comment avons nous fait depuis tout ce temps pour ne pas en entendre parler avant?

Sao Miguel by Caroline Fauvet

On se permet d’ajouter que la gentillesse des habitants et le service formidable que nous avons eu partout où nous sommes allés a été grandement apprécié! Hors saison les gens ont en plus le temps d’échanger avec vous, ce qui apporte pour nous une dimension humaine que l’on recherche inlassablement, et que l’on trouve indispensable à nos voyages.Sao Miguel by WilliamK

« Quelle meilleure manière d’appréhender la culture culinaire d’un pays, que d’observer les étals regorgeant de produits fraichement récoltés sur les marchés? »

Premier passage obligatoire pour nous à chaque nouvelle destination, le marché local. On adore flâner dans les marchés des villes que l’on visite, que ce soit en France ou à l’étranger. Quelle meilleure manière d’appréhender la culture culinaire d’un pays, que d’observer les étals regorgeant de produits fraichement récoltés? Nous partons donc au marché de Ponta Delgada, où règne calme et sérénité. Pour ceux qui souhaitent y faire leur courses il est ouvert tous les jours, mais vous y trouverez un choix bien plus important les vendredi et samedi!

« un stand de street food sur lequel vous pouvez y déguster sa cuisine toute simple, faite des produits frais du marché. »

Au marché nous y avons fait notre première rencontre marquante en discutant avec Ricardo, le gérant du petit stand de street food que vous trouverez à l’intérieur. Nous avions repéré les bons commentaires sur sa cuisine sur tripadvisor et après plusieurs hésitations, c’est bien lui que nous cherchions. Ricardo a tout quitté sur le continent pour venir s’installer avec sa famille à Sao Miguel et a eu l’excellente idée de créer au marché, un stand de street food sur lequel vous pouvez y déguster sa cuisine toute simple, faite de produits frais. On vous en parle plus en détail plus bas dans la rubrique: Où manger à Ponta Delgada? Il nous aura également conseillé le restaurant qui aura été notre coup de coeur absolu de tout le voyage, leur cuisine me manque déjà… On vous en parle bien évidemment un peu plus bas également!

Sao Miguel by WilliamK

Pour les passionnés de lecture, vous trouverez sur la place à côté de l’église, une micro bibliothèque en forme de cabine téléphonique. Cherchez bien, quelques ouvrages en Français y sont glissé! Vous pouvez inscrire votre nom sur le registre et emprunter ou déposer des livres. La lectrice assidue en moi, a bien sûr jubilé!

Sao Miguel by WilliamK

Le Palacio de Sant’ana

Construit au 19 ème siècle et siège de la présidence de la région autonome des Açores, le Palacio Sant’Ana vous charmera par ses couleurs chatoyantes et sa superbe végétation parfaitement entretenue. Ce n’est absolument pas un indispensable du séjour si vous manquez de temps sur Ponta Delgada, mais plutôt une jolie visite rafraîchissante où l’on flâne entre les palmiers. Moyennant 2 euros par personne et badge autour du cou, on vous laissera déambuler sur le parcours tracé.

Sao Miguel by Caroline Fauvet

Il reste sûrement de nombreuses choses à faire sur Ponta Delgada, mais nos retards de bagages auront eu raison de notre exploration. Les ayant reçus finalement au bout du quatrième jour, après de nombreuses démarches qui nous ont fait perdre un temps précieux, nous avons dû sélectionner avec parcimonie la suite de nos aventures!

Sao Miguel by Caroline Fauvet

Où loger à Ponta Delgada?

Sao Miguel étant relativement faisable en peu de temps en voiture, nous avons longuement hésité à rester dormir à Ponta Delgada pendant l’intégralité de notre séjour. Mais réflexion faite, nous n’avions pas envie de courir d’un bout à l’autre de l’île en permanence pour rejoindre notre logement le soir. Nous sommes donc restés sur Ponta Delgada pour nos explorations de l’ouest et du centre de l’île et nous avons ensuite plié bagages pour l’est de Sao Miguel et ses superbes levers de soleil, direction Nordeste!

Sao Miguel by WilliamK

Plusieurs options s’offrent à vous pour loger à Ponta Delgada: Hôtels, Airbnb et auberges de jeunesse. Nous avons choisi les auberges de jeunesse qui permettent lorsque l’on voyage seul ou en couple, de rencontrer des gens du monde entier et d’échanger en toute convivialité!

Sur Ponta Delgada, de nombreuses auberges de jeunesses de qualité, proposent des chambres doubles ou bien des lits superposés, avec cuisine et salle de bain partagées. Nous en avons testé deux que nous vous recommandons pour des raisons différentes:

Casa Ateneu, située en plein coeur du centre ville de Ponta Delgada, nous y avons loué une chambre en mars pour 39 euros la nuit, avec salle de bain privée. On vous la recommande si l’idée de ne pas partager vos sanitaires avec autrui, est un critère indispensable. C’est très propre et joliment décoré, mais sachez que les chambres donnent sur une rue bruyante (à cause des pavés) et que les murs sont en papier… On vous souhaite de tomber sur des voisins discrets…

The Nook Hostel, Notre auberge coup de coeur, où nous avons passé un super séjour! Très bien située également dans Ponta Delgada, cette fois dans une petite rue au calme, tenue par Ricardo, un super hôte qui fait en sorte que la convivialité soit la clé! Nous y avons loué une chambre double pour 35 euros en mars, avec en plus la chance d’être au dernier étage, avec une jolie vue sur les toits de la ville. Nous avons eu la surprise d’y être seuls, puisque la chambre d’à côté n’était pas louée. Nous avons donc eu l’équivalent d’un grand appartement pour nous tous seuls et nous avons vraiment apprécié! Les petits dejs le matin se déroulent dans la cuisine du rez de chaussée, vous pouvez bien évidemment y faire votre propre tambouille, tout est à disposition. Nous y avons rencontré des voyageurs de tous horizons, avec qui il était tellement agréable de discuter chaque matin avant nos départs pour nos aventures respectives. Foncez y les yeux fermés!

Sao Miguel by WilliamK

« Les Açores sont généreux sur les portions, c’est le moins que l’on puisse dire! »

Où manger à Ponta Delgada?

Ponta Delgada nous aura surpris par sa cuisine de qualité et surtout pour ses quantités! Les Açores sont généreux sur les portions, c’est le moins que l’on puisse dire! Sachez que la plupart des restaurants de la ville fonctionnent en deux services, un à 19h et l’autre à 21h, si vous êtes refoulés faute de place, vous pourrez toujours tenter votre chance au service suivant, selon les restaurants.

Manger sur le pouce:

Nous vous en parlions un peu plus haut, direction Sabores Local Food et le marché avec le stand de street food de Ricardo, pour déguster ses sandwichs frais, végétariens ou au salami, des ananas fraichement coupés, ou bien de délicieuses petites pâtisseries à la crème qui ressemble aux Pastel de Nata (sans pâte feuilletée). Ricardo cuisine les produits frais qui l’entourent, est extrêmement sympathique et propose également de délicieux jus pressés. Sans parler de son houmous maison, une petite tuerie!

Pizzeria:

Forneria Sao Dinis , une fois n’est pas coutume après plusieurs jours de cuisine Portugaise nous avons eu envie de manger italien. Légèrement excentrée du centre ville, à 5 min en voiture, (25min à pieds longeant une digue insolite) vous trouverez à Forneria Sao Dinis, de la bonne cuisine italienne classique, pâtes, pizzas, lasagnes, cuites dans de traditionnels fours en pierre. Les portions sont également ici très copieuses, vous êtes avertis!

Sao Miguel by WilliamK

Végétarien et Vegan:

A deux pas du Nook Hostel, rendez vous chez Rotas da Ilha Verde! On vous conseille de réserver absolument pour y dîner, le restaurant étant un des seuls végétariens de la ville et en plus de qualité, il est pris d’assaut chaque jour. La patronne est super sympa et déborde d’énergie et nous y avons très bien mangé. Ils sont en plus très arrangeants et proposent la plupart de leurs plats en option Vegan ou sans gluten, une bonne adresse!

Cuisine raffinée:

Tasquinha Vieira , notre restaurant coup de coeur si vous avez envie de vous faire une bonne table à Sao Miguel! Recommandé par Ricardo du marché, ses amis de la Tasquinha n’ont absolument pas déçus les gourmets qui sommeillent en nous. Encore une fois ici les portions sont généreuses, et le service extrêmement sympathique, le tout dans un joli cadre avec cuisine ouverte, où vous pourrez admirer le savoir faire de l’équipe. Ils disposent également d’un petit patio à l’arrière où vous pourrez siroter des cocktails ou boire un excellent rosé de l’île de Pico.

Côté cuisine la carte change tous les jours en fonction des produits du marché. C’est frais, savoureux, raffiné et très bien cuisiné. Très en dessous des prix Parisiens par rapport à la grande qualité de leur cuisine, foncez y faire un tour si vous avez envie de vous régaler! Ils n’ouvrent par contre que pour dîner et ne prennent pas de réservations, on vous conseille d’arriver tôt ou bien de prendre votre mal en patience en attendant qu’une table se libère, vous ne le regretterez pas!

L’ouest de île, Sete Cidades et les villages de la côte

Commençons enfin notre exploration de l’île, direction Sete Cidades et ses quatre lacs d’altitude, qui font partie des points de vue le plus photographiés de Sao Miguel!

Sao Miguel by WilliamK

Depuis Ponta Delgada, la route vers Sete Cidades est facile et pleine de charme à travers les paysages vallonnés. De nombreux miradouros (point de vue) accessibles en voiture, jalonneront votre séjour sur l’île, nous avons fait en sorte de quasiment tous les faire pendant notre road trip! Nous prenons enfin la mesure du jardin gigantesque et luxuriant qu’est l’île de Sao Miguel, nous sommes complètement conquis!

Le Miradouro Lagoa do Canário

Une fois arrivés sur le site de la réserve naturelle, au niveau du point de vue Lagao do Canário, ne vous arrêtez pas au parking sur votre gauche mais prenez la petite route à droite qui descend dans le parc, vous gagnerez quelques centaines de mètres à pieds.

Sao Miguel by WilliamK

« Ne vous laissez pas berner par contre, par les photos des brochures sur laquelle la fameuse allée est dégagée sans personne, sous un soleil radieux… »

Nous sommes pour notre part, moyennement chanceux en ce jour de fin mars, le ciel est plus ou moins dégagé et le soleil fait partiellement sont apparition. Mais nous imaginons facilement la beauté du site lorsqu’il brille de plein feux! Ne vous laissez pas berner par contre, par les photos des brochures sur laquelle la fameuse allée est dégagée sans personne, sous un soleil radieux… Photoshop est sûrement passé par là! Vous serez loin d’être seuls au monde, le point de vue est un des plus prisé de l’île! Pour la petite histoire, nous y sommes allés à trois reprises ( merci Spot Azores ) pendant notre séjour, afin de revenir avec des photos qui nous plaisaient…et il a fallu qu’on se contente d’un ciel nuageux. On vous souhaite plus de chance en été!

Sao Miguel by WilliamK

« Fans d’urbex ou de lieux insolites, le Monte Palace est fait pour vous! »

L’hôtel Monte Palace et le Belvédère de la Vista do Rei

Autre point de vue à faire à Sete Cidades, l’hôtel abandonné Monte Palace. Fans d’urbex ou de lieux insolites, le Monte Palace est fait pour vous! On peut se garer le long de la route sur le bas côté, ou bien faire le tour où vous trouverez l’ancien parking de l’hôtel.

Ici la prudence est de mise, il y n’y a à l’intérieur de l’hôtel aucune sécurité, vous êtes prévenus! Faites attention où vous mettez les pieds, et partez explorer les chambres à travers les étages désaffectés. Une superbe vue sur les lacs vous y attend et quelques sensations fortes en cas de grand vent, ça souffle au Monte Palace! L’ambiance est par moment glauque à souhait, pensez à votre lampe torche et aventurez vous dans les sous sols écroulés…On laisse son cerveau partir en vrille et on s’imagine au coeur d’une célèbre série américaine…

Sao Miguel by Caroline Fauvet

« Piscines naturelles face à l’océan, petits villages aux ruelles colorées, et coucher de soleil à couper le souffle… »

Ponta Da Ferraria

Nous poursuivons nos aventures sur la côte, vers les villages de Ferraria et de Mosteiros, dont on nous a vanté les mérites. Piscines naturelles face à l’océan, petits villages aux ruelles colorées, et coucher de soleil à couper le souffle, il n’en fallait pas plus pour nous convaincre!

Premier arrêt sur une des nombreuses aires de pique nique de Sao Miguel, qui jouit d’une vue sublime surplombant la mer. Intérieurement le stress des jours précédent me quitte peu à peu, les vacances ont commencé, c’est certain. Will sort le drone qui fait face tant bien que mal, malmené par les rafales de vent. Je jette un oeil sur le phare qu’il survole au loin, c’est superbe. Cela valait le coup de traverser l’atlantique pour voir ça, nous sommes en train de tomber amoureux des Açores… Nous apercevons sur le retour de la caméra ce qui nous attend en bas, nous plions bagages, pressés d’en savoir plus.

Sao Miguel by WilliamK

Nous reprenons notre parcours jusqu’aux piscines naturelles à quelques kilomètres. La route pour descendre à Ponta da Ferraria est pentue à souhait, nous sommes heureux de ne croiser personne, un démarrage en côte est si vite arrivé… 😉 Une fois en bas sur le parking, surprise non négligeable, il y a également un centre thermal. Qu’ils ont l’air bien sur leurs transats à siroter des cocktails… Nous n’avions malheureusement pas nos maillots, ils étaient encore perdus on ne sait où, nous les avons regardés avec envie…

Sao Miguel by WilliamK

Le soleil est à son zénith, on rôtis sur les roches noires près des piscines naturelles d’eau de mer. L’océan est de surcroit déchaîné, même avec un maillot je ne suis pas sûre que j’aurais le courage d’aller me faire balloter violemment par les flots… On se pose quelques temps, et nous photographions le site en long en large et en travers.

Sao Miguel by WilliamK

Le vent souffle fort et les embruns nous caressent le visage, voilà ce que l’on était venus chercher, cette nature indomptable qui nous ramène à ce que nous sommes. Je ne connais pas l’Islande, je n’y suis pas encore allée, mais William me confirme que Ferraria a des airs du grand nord, cela lui plait, je le vois dans son regard.

Sao Miguel by WilliamK

Nous sommes partis entre temps à Mosteiros, un autre joli village côtier tout proche, avant de revenir pour un coucher de soleil exceptionnel sur Ferraria… Merci Sao Miguel, de sortir tes plus beaux atouts rien que pour nos yeux. Nous ne sommes d’ailleurs pas seuls, de nombreux locaux sont venus l’admirer en famille depuis les piscines. Si la météo vous le permet, pensez à l’inclure dans votre programme, je pense que cela restera une expérience inoubliable.

Sao Miguel by WilliamK

Mosteiros

Comme je vous le disais un peu plus haut, nous en avons profité cette journée là, pour nous balader dans le joli village aux petites allées de Mosteiros. Moins sauvage que Ferraria, il en reste vraiment charmant.

Sao Miguel by Caroline Fauvet

Le calme règne, un chien traverse la rue lentement sous un soleil de plomb, des airs de far west désertique donnent l’ambiance de cette petite bourgade, en cette fin du mois de mars.

Sao Miguel by WilliamK

Will y aura fait son plus beau portrait du voyage, dans sa tête. Une vieille dame du village assise sur un banc, à l’ombre d’un arbre en fleurs. Gênée, elle n’a pas voulu être photographiée. Nous respectons bien sûr sa demande, nos plus belles photos sont toutes dans nos souvenirs. Le monsieur à ses côtés se sent plus enhardi et prend plaisir à se voir sur l’écran de l’appareil. Il y a un vrai questionnement de l’éthique photographique, lorsque l’on prend des portraits des gens qui acceptent de poser pour nous. La photo n’en est que plus appréciée, quand le consentement est mutuel.

Sao Miguel by WilliamK

Le Lagoa Do Fogo et le centre de l’île

Il est 6 heures du matin en ce quatrième jour sur Sao Miguel et nous revenons de l’aéroport avec une bonne surprise, nos bagages ont été retrouvés et nous ont été restitués. Nous ne perdons pas une minute de plus, nous brûlons d’impatience de nous baigner dans les sources chaudes de l’île, nous sautons d’un même élan dans la voiture, direction le parc naturel da Caldeira Velha!

Caldeira Velha

Le parc naturel de Caldeira Velha se situe à quelques kilomètres seulement du Lagoa Do Fogo, qui sera notre étape suivante. Niché au beau milieu d’une nature luxuriante, vous pourrez accéder à plusieurs bassins de sources chaudes, entre 26 et 37 degrés, cela fait rêver…

Sao Miguel by WilliamK

« Nous avions lu qu’il était préférable de s’y rendre dès l’ouverture, pour profiter un peu du calme environnant avant l’arrivée des foules »

L’entrée du parc se fait au beau milieu d’un virage et nous supposons qu’en haute saison, il faudra jouer des coudes pour se garer le long de la route. Nous avions lu qu’il était préférable de s’y rendre dès l’ouverture, pour profiter un peu du calme environnant avant l’arrivée des foules. C’est le conseil à suivre si vous ne voulez pas vous y retrouver serrés comme des sardines Portugaises un jour de barbecue.

Jusqu’à fin mars le parc ouvre à 9h30 et à 9h à partir du mois d’avril. Moyennant 8 euros par personne si vous souhaitez vous baigner ( 2 euros pour juste vous y promener mais ce serait vraiment dommage), vous pourrez accéder aux bassins pour 2h environ. La capacité du lieu n’excède pas les 250 personnes en même temps. 

On se change dans de petites cabines en bois situés le long des sources et c’est parti pour 45 min de bonheur total, avant l’arrivée massive des touristes. Il fait 15 degrés dehors ce jour là, direction la cascade à 26 degrés en premier, que nous aurons eu pour nous seuls pendant quelques minutes. Les employés du parc nous indiquent que les bassins sont à 37 degrés, ni une ni deux, nous filons dans les jaccuzzi nous prélasser. Voilà le bonheur à l’état pur pour quelque temps! Le parc se remplit peu à peu, et les foules nous font fuir. Après une heure de baignade, il est temps de nous éclipser et de laisser les sardines s’entasser.

Sao Miguel by WilliamK

« Nous apercevons néanmoins entre deux rayons de soleil, la sublime couleur turquoise du Lagoa Do Fogo »

Lagoa Do Fogo

Nous reprenons la route pour quelques minutes et nous arrivons sur l’un des points de vue principal sur le lac. Le vent souffle fort ce jour là en altitude, mais peine à chasser les nombreux nuages qui assombrissent les eaux cristallines du lac. Nous apercevons néanmoins entre deux rayons de soleil, la sublime couleur turquoise du Lagoa Do Fogo et je suis transportée en un instant dans mes souvenirs Canadiens.

Sao Miguel by WilliamK

Il est possible de faire une randonnée qui fait le tour du lac en une journée, ou bien de descendre pique niquer, ou se prélasser sur les petites plages qui le bordent en contre bas. Il fait pour le moment trop froid et je n’ai malheureusement plus la même condition physique qu’avant mon accident de la route. Les longues randonnées me sont pour le moment hors de portée, je repars attristée et frustrée. Mais nous envisageons d’y revenir dans les prochains jours, si les températures sont plus propices, pour au moins descendre jusqu’en bas et s’imaginer en Alaska.

Sao Miguel by WilliamK

Nous serons au final venus trois fois au Lagoa Do Fogo avant d’avoir la possibilité de descendre sur les rives du lac. La deuxième fois, les côtes de Sao Miguel étaient ensoleillées, mais une fois arrivés en haut, nous ne pouvions plus voir à un mètre de distance… La troisième fois sera la bonne, malgré les plus diluviennes de la matinée, le soleil montre enfin le bout de son nez. Nous descendons d’un bon pas les 20 min qui nous séparent de notre rêve Canadien. Nous y voilà enfin. Le vent souffle, mais nous sommes habitués après une semaine sur l’île, il en faut plus pour nous arrêter. William sort le drone, survole les eaux limpides et profite du lieu à sa façon.

Sao Miguel by WilliamK

Maia et les plantations de thé

La région de Maia, au nord est du Lagoa Do Fogo, est plutôt insolite car elle abrite deux des uniques plantations de thé d’Europe, la plantation de Porto Formoso ainsi que la plantation Gorreana.

Sao Miguel by WilliamK

Nous nous sommes arrêtés au hasard à Gorreana, dont vous pouvez visiter la petite usine gratuitement et déguster en fin de visite, le célèbre thé. Les plantations en elles mêmes se visitent également, vous les trouverez en face et autour de la fabrique. Quelques souvenirs du Sri Lanka sont remontés à la surface, en parcourant les immenses allées en escalier.

Sao Miguel by WilliamK

Achada et la route vers Nordeste

Une fois notre ballade terminée, nous reprenons notre carte de l’île et notre challenge de faire le plus de miradouros possibles. De chemin de traverses en collines vallonnées, laissez vous porter et vous tomberez sur des points de vue plus beaux les uns que les autres…

Sao Miguel by WilliamK

Achada

C’est par le plus grand des hasards que nous avons atterri dans le petit parc touristique d’Achada. Au gré de nos visites sur Booking.com pour trouver un lieu où passer la nuit, nous repérons une petite maison à louer, Ribeira dos Caldeiroes.

Sao Miguel by Caroline Fauvet

Complètement sous le charme dès notre arrivée, nous avons eu l’agréable surprise de découvrir que la maison se trouve au milieu d’un petit parc naturel visitable en journée, au coeur d’une végétation luxuriante, de moulins à eau et de plusieurs cascades. Le cadre est absolument enchanteur! Le staff est extrêmement serviable et tiennent le petit café juste à côté.

A la tombée de la nuit vous aurez le parc pour vous seuls, entourés des bruits de la nature environnante. Vous pourrez trouver également plusieurs aires pour dîner dehors ou faire un barbecue et la maison en elle même est spacieuse et cosy. Le lieu parfait pour bouquiner sous un plaid. Il est possible d’y dormir à 4, elle dispose d’une vaste chambre et d’un canapé lit. Seul l’espace pour déjeuner est un peu petit, idéal à deux ou trois. Elle est également entièrement équipée pour cuisiner, bref un petit paradis de douceur de vivre…

Sao Miguel by Caroline Fauvet

L’Est de l’île, de Furnas à Nordeste

Pour cette dernière journée d’exploration de l’île de Sao Miguel, cap à l’est direction la région de Furnas, son lac, ses sources chaudes et son pot au feu légendaire!

Furnas

Nous sillonnons la région sous un soleil radieux en direction du Lagoa das Furnas d’où il est possible d’observer l’activité géothermique de l’île, fumerolles et odeurs de souffre seront de la partie. Mais l’activité la plus surprenante au Lagoa Das Furnas, c’est la ronde des restaurateurs de la région qui viennent chercher leurs marmites de pot au feu, qu’ils ont fait cuire pendant une dizaine d’heures, dans la chaleur du volcan, le célèbre Cozido Das Furnas.

C’est sûrement vrai, mais nous nous permettons de remettre en doute le nombre de pot au feu dégustés chaque jour, qui auront été réellement cuits sur le site même de Furnas, et non dans les cuisines d’un des nombreux restaurants de la ville…La quantité de touristes qui débarquent chaque jour à Furnas est conséquente, tous attirés par cette cuisine folklorique…cela m’étonnerait beaucoup quand même, qu’ils puissent répondre à une telle demande… Quoi qu’il en soit, chaque restaurant de la ville dispose de son emplacement et à 11h, c’est parti pour le défilé des marmites!

Nous avons réservé une table pour déjeuner en plein coeur du centre ville, chez Tony’s .

Açores by WilliamK

William ce sera régalé avec ce pot au feu tendre à souhait, pour ma part, ce n’est pas le genre de cuisine dont je raffole.

Le Jardin Botanique Terra Nostra

Nous voilà à nouveau dans un des lieux incontournables de Sao Miguel, le parc Terra Nostra. Un jardin botanique magnifique, qui abrite plus de 2000 espèces de plantes venues des quatre coins du monde, et son bassin gigantesque d’eau ferrugineuse à 40 degrés, dans lequel il est possible de se baigner!

Les couleurs sont sublimes mais nous ne tenons plus en place, nous voulons absolument nous plonger dans le bassin! Pour info, l’entrée au parc botanique est de 8 euros par personne, et nous vous recommandons si vous le pouvez de vous y rendre entre midi et 14h, pendant que tout le monde déguste son Cozido. Nous sommes arrivés à 13h et nous étions en gros une dizaine dans le bassin. Dès 14h c’est une autre histoire, des cars entiers débarquent pour profiter des bienfaits de l’eau orangée. A 14h30 le bassin est noir de monde, à vous de voir! Sachez que quelques autres petits bassins sont également disséminés à côté du grand, cachés par la végétation tropicale.

Sao Miguel by WilliamK

Dernier conseil, prenez absolument un maillot de couleur foncée! La couleur de l’eau orangée est tenace, et malgré la douche, Will y a laissé son maillot de bain et son t-shirt blanc. Je l’avais pourtant prévenu…

Nordeste

Nous remontons ensuite la côte est de l’île en direction de Nordeste où nous allons dormir et surtout d’où l’on espère voir un superbe lever de soleil!

En chemin nous continuons notre challenge miradouros et nous repérons un joli petit phare au loin. Ni une ni deux, Will sort le drone pour le survoler. Le point de vue depuis le ciel, c’est quand même toujours un moment exceptionnel…

Açores by WilliamK

Nous arrivons dans Nordeste en fin d’après midi. Le village est plein de charme, calme, sans agitation, mon rêve! La place de l’église est une des plus jolies que l’on ai vu de tout le voyage, ça vaut le coup d’y faire un tour.

Sao Miguel by WilliamK

Une fois n’est pas coutume, nous logerons dans un hôtel du village, Le Lince Nordeste Country and Nature Hotel. Disposant d’une vue qui surplombe Nordeste et l’océan, l’endroit nous paraît idéal pour le lever de soleil. Il dispose également d’une piscine qui doit être très agréable en été. Le soir, le ciel est complètement dégagé et la pleine lune illumine l’horizon. On se croirait tout droit plongés dans un tableau…

Sao Miguel by Caroline Fauvet

Le lendemain matin, le lever de soleil aura été à la hauteur de nos espérances, l’océan teinté de sa couleur rosé est magnifique… Quoi de plus agréable que d’observer les merveilles de la nature depuis son lit? Les chambres de l’hôtel sont parfaitement situées!

Il est également possible d’y dîner, leur cuisine n’est pas incroyable mais fait l’affaire. Seul bémol sur les petits déjeuners. Quoi qu’il en soit nous y avons passé un très bon séjour, avec un excellent rapport qualité prix, 43 euros la chambre avec vue sur mer, en cette fin du mois de mars, c’est royal! Le personnel de l’hôtel aura été de surcroit et comme partout à Sao Miguel, fort sympathique, on vous le recommande!

Sao Miguel by WilliamK

Sao Miguel en résumé

Nous sommes ravis d’avoir pris le temps d’explorer Sao Miguel pendant 7 jours et nous vous recommandons d’y passer également au moins une semaine pour vraiment en profiter. De nombreuses autres activités s’offrent à vous, en plus de tout ce dont nous venons de parler:

Il est possible d’y surfer, de faire de nombreuses randonnées, du VTT, du kayak sur les lacs, du canyonning, de plonger et d’aller observer la migration des cétacés. Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer! 

Prenez également en compte les caprices de la météo aux Açores, même en été. Il se peut que vous soyez obligés de décaler des sorties prévues si ils se met à pleuvoir des trombes d’eau. Le bon plan en cas de pluie, c’est de se rendre aux sources chaudes ou aux piscines naturelles, mouillés pour mouillés autant s’éclater!

Notre séjour à Sao Miguel touche à sa fin, il va être temps pour nous de nous envoler pour la belle île de Pico et son fameux volcan! On vous dit donc à très vite pour la suite de nos aventures aux Açores et bon voyage à Sao Miguel!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer