Partez avec nous pour cinq jours sous le soleil de Lisbonne, de petites ruelles ombragées en places ensoleillées, en découvrant la ville et ses trésors à pieds, ses vieilles pierres et ses maisons colorées, Lisbonne se déguste comme un bonbon acidulé, piquante, crevante mais surtout vivante! Nos bonnes adresses, nos immanquables et nos coups de coeur, suivez les guides!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Bom Dia Lisboa!

En deux heures trente depuis Paris sur le papier ( Easy Jet, c’est bien, très abordable et le personnel de bord est souvent détente, mais il ne faut pas être trop regardant sur les horaires ) nous quittons la grisaille Parisienne pour le soleil du Portugal. Les destinations solaires ont toujours ma préférence et quoi de mieux qu’une dernière petite escapade sous 25 degrés fin septembre pour faire le plein de vitamine D et de bonne humeur? Lisbonne nous faisait rêver de loin depuis un moment, nous y sommes enfin! On range les pulls dans la valise, on lève les yeux au ciel sans nuage, le soleil brille et réchauffe nos peaux, Lisbonne on est fin prêts à découvrir tes secrets!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Se rendre à Lisbonne depuis l’aéroport:

Rien de plus simple, le métro de Lisbonne est un jeu d’enfant. Quatre lignes, quatre couleurs, nous nous rendons place Martim Moniz dans le centre ville où nous avons loué un Airbnb, ce sera la rouge puis la verte et un trajet d’environ 35 min. Nous chargeons aux bornes automatiques des cartes de transport: pass 24h – Ticket 1 jour CARRIS/METRO (environ 6,50 euros) qui permettent de prendre avec un accès illimité pendant 24h les bus, les métros, les trams, les ascenseurs, les funiculaires… n’ayant aucune idée de ce que l’on va faire sur place nous prenons deux jours d’un coup, pour le reste on verra plus tard!

Lisbonne by WilliamK

Où loger à Lisbonne?

Nous souhaitions au maximum pouvoir profiter de la ville qui se fait facilement à pieds (oubliez la voiture c’est un enfer) nous avons donc choisi un endroit proche du centre ville. Notre choix s’est porté sur une petite rue derrière la place Martim Moniz entre les quartiers de Sant’Ana et de Baixa. On est loin de l’agitation touristique du centre de Baixa et du Chiado même si Lisbonne se gentrifie malheureusement de plus en plus et les quartiers authentiques font de plus en plus place à des rues Airbnb…. On avait choisi plus ou moins au hasard ce quartier populaire en fonction des commentaires et on ne regrette pas du tout, c’était super, les gens adorables, des petits restos délicieux, nous étions à côté de tout ce qui nous intéressait, on vous le recommande!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Découvrir Lisbonne à pieds

Nos valises posées, nous dévalons le petit escalier étriqué de notre immeuble pour nous perdre dans les ruelles, excités de voir enfin à quoi Lisbonne peut bien ressembler. (Téléchargez si ce n’est pas déjà fait l’appli Maps Me ce sont des cartes de navigation offline qui ne nous quittent plus pendant nos voyages.)

Direction la Praça Dom Pedro IV à 5 min de l’appart. Le soleil commence à rougir en fin de journée, ça grouille de monde dans un joyeux bordel, les touristes se mêlent aux locaux, ça parle fort, ça rigole et les Ginjinhas ne désemplissent pas. Ces petites échoppes de poche, avec une ou deux tables à l’extérieur, où l’on vient y boire pour l’apéro des shots de liqueur de cerise au coude à coude dans une ambiance bon enfant font partie de la vie Lisboète, un passage obligé de votre séjour!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Nous descendons une des rues les plus touristiques de la ville, la Rua Augusta pour nous rendre Praça Do Comércio et voir le fameux Arco da Rua Augusta. Les marrons chauds grillent sur des petits stands ambulants, des touristes font la queue devant les Pastelarias et dégustent les célèbres Pasteis ( là aussi à goûter absolument si vous ne connaissez pas, on vous en reparle plus bas!) et on nous propose de la drogue tous les 20 mètres. Will avec sa casquette et son jogging à l’air du client parfait, je pense que pendant le séjour on a dû nous en proposer une bonne cinquantaine de fois. Nous voilà arrivés devant l’arc, des vieux tramways circulent dans les petites rues, on trouve ça bourré de charme, Lisbonne on a hâte d’en savoir plus et de tout explorer!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Au détour d’une ruelle entre deux passages de tramways nous voyons des gens descendre sous terre en plein milieu de la rue. Intrigués nous nous approchons et nous renseignons sur cette activité surprenante. Pendant 3 jours la visite des galeries romaines souterraines de la Rua da Prata sont ouvertes au public. Cela à l’air incroyable mais il n’y a plus de billets disponibles. Il y aura selon nos informations une prochaine visite en avril, si vous y êtes à ce moment là n’hésitez pas! L’entrée se fait Rua da Conceição au no77, dans le quartier de la Baixa.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Les deux prochains jours nous allons explorer les différents quartiers de Lisbonne en long en large et en travers, jusqu’à en user nos chaussures. Monter, descendre, monter, descendre serra notre pain quotidien. Vous aurez le cuissot ferme, vous pouvez nous croire, Lisbonne se révèle plus sportive qu’on ne l’aurait imaginé même si nous sommes plutôt des grands marcheurs. On en a fait des dizaines de kilomètres à pieds pendant ce séjour mais ça valait le coup! Mesdames oubliez les talons ou petites sandales si vous planifiez de marcher pendant des heures, baskets ou chaussures de marche confort obligatoires. Les petits pavés des minis trottoirs de Lisbonne auront le dernier mot!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Le tram 28

Si vous visitez Lisbonne et que vous vous êtes un peu renseignés sur les indispensables à faire, l’incontournable visite de la ville avec le Tram 28 ( Electrico) est sur toutes les lèvres, dans tous les guides et sur tous les blogs. Ne voulant pas mourir idiots et ne voulant pas passer à côté d’un incontournable on le met en haut de notre liste. On lit des avis à droite à gauche, il faut y être tôt au risque de faire deux heures de queue pour monter, et deux heures de queue ce n’est pas notre truc. On va y aller avant 10 heures du matin pour espérer y avoir une place assise, sans être compressés comme des sardines portugaises dans le métro parisien à l’heure de pointe.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Le point de départ du tram 28 se fait place Martim Moniz ( encore une fois, trop bien situé à 2 minutes à pieds de l’appart) et on s’y rend à 8 heures tapantes. Les lumières matinales sont magnifiques et c’est toujours notre moment préféré pendant nos voyages. Nous sommes 5 à l’arrêt de tram, on monte à bord, quelques locaux et touristes nous rejoignent et nous prenons place pour un voyage dans le temps à travers les différents quartiers de la ville.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Des ruelles étriquées de Graça surplombant la ville, aux ruelles miniatures de l’Alfama où l’on frôle les passants, le trajet est un petit plaisir pour les yeux. La lumière dorée réchauffe l’habitacle et on observe Lisbonne se réveiller tranquillement.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Nous avons eu l’occasion de passer à différents horaires depuis le départ du tram 28 et si vous voulez le faire tranquillement, on vous recommande d’y être entre 8h et 9h du matin. La queue plus tard est impressionnante et nous avons croisé un couple de Français (parmi les nombreux Français que l’on a croisé sur place) qui l’a fait à 10h du matin, ils ont attendu deux heures, ce n’est donc pas une légende. Sans compter que le trajet se fait debout faute de place et qu’il y a apparemment de nombreux pickpockets qui profitent de la proximité et des bousculades pour dérober leur butin…

Lisbonne by Caroline Fauvet

Nous nous sommes arrêtés sur la Praça Da Estrela, le chemin inverse à pieds commençant à s’allonger dans nos esprits. Vous pouvez prendre le tram d’ici pour faire le trajet vers Alfama ou bien continuer quelques stations plus loin jusqu’à son terminus. D’autres trajets sont possibles dans des vieux tram comme le 28, notamment le 12. Des compagnies touristiques organisent aussi des Tram Tours au bord desquels on vous servira de la liqueur de cerise, moins authentique mais peut être plus drôle après quelques verres!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Le Funiculaire Da Bica

Autre célèbre image de Lisbonne, le Funiculaire da Bica avait une place de choix en haut de notre liste, il sera notre deuxième arrêt de la journée. Nous arrivons en haut de la rue, le funiculaire est là et personne à bord. Le conducteur refait le monde avec un passant, nous prenons place à l’intérieur, l’attendant patiemment pour une mini ride « privée » jusqu’en bas de la colline, à travers l’agitation des ruelles qui s’éveillent. C’est court mais joli, l’impression d’être dans un petit manège. Encore une fois l’avantage d’y être tôt le matin fait que vous y serez probablement seuls. Vous pouvez utiliser votre pass 24h pour le prendre dans n’importe quel sens, sinon il me semble me souvenir que l’aller/retour est à 3,70 euros. Vous pouvez le prendre également en bas depuis la Rua de Sao Paulo, ouvrez l’oeil, la station est cachée derrière un petit porche qui ne paye pas de mine. Deux salles deux ambiances, le soir la rue du funiculaire se transforme en rue de la soif, de nombreux petits bars y sont ouverts et les foules se pressent y faire la fête.

A travers le Bairro Alto, Le Chiado et Baixa

Nous avons poursuivi nos explorations de la journée à parcourir à pieds les petites ruelles des différents quartiers, nous laissant porter par notre intuition. Lisbonne est si riche en histoire, c’est un plaisir pour les yeux. Les différentes conquêtes ont façonné son architecture, le tremblement de terre de 1755 a redistribué les cartes et l’incendie dans le vieux Lisbonne en 1988 aura laissé quelques traces dans le Chiado. Les églises, basiliques et anciens couvents y sont légion, les façades des petits immeubles couverts d’azuléjos donnent un charme unique à la ville et les fameux calçadas portuguesas ( les trottoirs pavés ) rendront difficiles vos tentatives de photos, ils réfléchissent le soleil à vous brûler la rétine! Baladez vous de places en places, poussez au hasard les portes des églises, visitez les ruines du Covento do Carmo ( 4 euros l’entrée), prenez tôt le matin l’Elevador Santa Justa pour y avoir une vue imprenable sur la ville (pass 24h valable également), allez voir la façade de la gare Central Do Rossio sortie tout droit d’un Burton, promenez vous le long du Tage ou bien faîtes vous dorer la pillule au bord de l’eau, Lisbonne regorge de choses à voir!

Lisbonne by Caroline Fauvet

La Mouraria, Graça et l’Alfama

Nous voici partis pour cette deuxième journée à la recherche du vieux Lisbonne, le Lisbonne plus authentique, un peu éloigné de l’agitation touristique (on dit un peu)… Nous grimpons de bon matin les escaliers de la Mouraria, pour nous rendre à  la Igreja da Graça dans le quartier de Graça. Le souffle court nous arrivons au bout de notre escalade pour découvrir sur la place de l’église, une esplanade avec vue superbe sur la ville. Rendez vous est prit, nous y reviendrons voir le coucher de soleil le soir même qui on est sûrs, sera superbe. A quelques centaines de mètres un autre mirador vous permet de bénéficier d’un autre point de vue sur la ville, le Miradouro Da Nossa Senhora Do Monte. Nous montons, descendons, remontons descendons pour arriver aux abords du Castelo Sao Jorge, un château fort construit sur la plus haute colline de Lisbonne et dominant de sa superbe le quartier de l’Alfama. La Costa do Castelo vous permet d’en faire le tour, la ballade est très agréable. Nous avons fait l’impasse sur la visite intérieure du château, préférant poursuivre nos aventures dans le dédale de ruelles tortueuses de l’Alfama, quartier coup de coeur à voir absolument.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Bien que très touristique le quartier de l’Alfama, berceau du Fado, correspondait à l’image que je me faisais du Lisbonne authentique. Les tavernes pour touristes y sont nombreuses mais côtoient les Tascas locales (petits restaurants typiques portugais). La vie bat sont plein, ça parle de fenêtre en fenêtre, des kilomètres de fil à linge décorent les façades des immeubles, on y lit les nouvelles dans le journal au frais sous un arbre, on y aperçoit le soleil entre deux façades collées/serrées et on s’y perd de Becos en Becos pour son plus grand plaisir.

Lisbonne by WilliamK

On vous conseille si vous avez le temps d’aller faire un tour et de flâner au marché aux puces Feira da Ladra sur le Campo de Santa Clara (le mardi et le samedi). Des centaines de brocanteurs y exposent leur bric à brac, où peut être se cache le trésor de vos rêves. On ne vous cache pas que si vous ne parlez pas portugais, les négociations risquent d’être à votre désavantage 😉

Autre charme du quartier, de nombreuses personnes âgées vous proposeront de gouter un petit verre de liqueur de cerise au détour d’un escalier ou bien directement depuis leurs fenêtres. N’espérez pas y faire des affaires, les prix sont similaires aux Ginjinhas du centre ville, mais on y a trouvé un certain charme en plus de trinquer avec une mamie portugaise trop mignonne sur sa petite table bordée d’un napperon décoré de cerises.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Nous sommes venus à plusieurs reprises respirer l’âme de l’Alfama, tôt le matin comme en journée. On se souvient d’une recherche d’un restaurant qui nous aura emmené aux quatre coins du quartier, les ruelles et autres becos ayant eu raison de mon sens de l’orientation et du gps de Will. Mais il n’y a pas meilleur endroit pour se perdre, le charme est partout, faîtes y absolument un tour!

Lisbonne by WilliamK

Où manger à Lisbonne

Voilà le sujet qui m’intéresse le plus lors de chacun de nos voyages, découvrir la culture culinaire d’un pays. Je passe des heures à fouiner, lire en long en large et en travers les avis et recommandations d’amis ou d’autres voyageurs, j’aime manger et surtout bien manger! Nous avons testé différents types de cuisine, Portugaise, Brésilienne, et pour mon plus grand plaisir nous nous sommes régalés de cuisine végétarienne de haute volée. En venant à Lisbonne, si vous êtes passionnés de fruits de mer et de poissons vous trouverez votre bonheur et de quoi régaler vos papilles mais il faudra suivre votre instinct, nous n’avons rien goûté.

A savoir lorsque l’on mange au restaurant à Lisbonne: les prix inclus le service mais le pain et autres accompagnements vous seront facturés en supplément si vous les consommez. De même ici pas de carafe d’eau, l’eau est servie en petite bouteille payante comme un soda ou une bière. Dans les Tascas portugaises sont indiqués les prix pour les demi portions et les grandes portions. Si vous ne précisez pas que vous voulez une demi portion, on vous servira automatiquement la grande et l’addition pourrait vous surprendre.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Voilà la liste de nos restos coups de coeur et nos petites trouvailles préférées: (Merci à Johanna pour ses recommandations éclairées)

Cuisine traditionnelle:

Le Time Out Market ou Mercado da Ribeira

Passage obligé de votre séjour, sous de grandes halles les stands se suivent les uns les autres et proposent de la cuisine bon marché et de qualité. Les bonnes adresses de Lisbonne sont réunies dans un seul et même endroit et vous mangerez sur de grandes tablées, mêlés aux visiteurs du monde entier dans un bon esprit de convivialité!

Cervejaria Trindade

On vient ici surtout pour l’endroit, situé dans un vieux couvent du XIII ème siècle, aux salles décorées de superbes azulejos. Côté cuisine on y sert de la viande en sauce ( à la bière) et Will vous recommande la très bonne viande rouge ainsi que les croquettes. Un peu cher par rapport au reste des restos que l’on a fait.

A cultura do Hamburguer

Comme son nom le laisse deviner, on déguste ici des Hamburgers à prix doux et plutôt très très bons d’ailleurs. Si le coeur vous en dit et que vos papilles ne sont pas trop sensibles, testez le Spicy Chouriço, il envoi du feu 😉 Le service était également très sympa. C’est une petite salle donc on vous recommande de venir tôt (avant 20h) sinon vous ferez probablement la queue dehors.

Nous avons également mangé un soir dans une petite Tasca du quartier Cais Sodre, vous en trouverez un peu partout. Repérez celles qui sont blindées et qui indiquent généralement de la bonne cuisine locale. Elles ferment par contre leurs cuisines assez tôt (21h30) et sont souvent fermées les lundis ou mardi soir.

Cuisine Brésilienne:

Canto da Vila

Un petit resto Brésilien de poche dans l’Alfama où nous avons très bien déjeuné. Salle minuscule mais ils ont une petite terrasse en extérieur. Leurs spécialités: le saltimbocca de frango (poulet) et le feijao tropeiro sont délicieuses et le carrot cake au chocolat finira le repas en beauté!

Terras Gerais

Ici on trouve de la cuisine Brésilienne traditionnelle et surtout des viandes en sauce. Ce n’est pas ce que je préfère mais le patron est absolument adorable, il cuisine avec amour, sert des caïpirinhas au fruit de la passion délicieuses et j’ai adoré les pilons de poulet à l’aïl.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Cuisine Végétarienne et Vegan

Nos restaurants préférés et de loin, les meilleurs repas que l’on ait fait à Lisbonne! Pour trouver ces petites pépites et pour tous ceux qui souhaitent manger végétarien ou vegan pendant leurs voyages, je vous recommande l’appli Happy Cow qui géolocalise tous les restos de ce genre. Les utilisateurs postent des photos et leurs avis, ça nous a beaucoup aidé à faire le tri!

The Food Temple

Notre resto coup de coeur, pour le cadre, la qualité de la cuisine et l’ambiance. Au détour d’une ruelle de la Mouraria on découvre une petite place avec des escaliers sur lesquels des micros tables sont installées sous les guirlandes lumineuses. Nous y avons dîné deux soirs de suite tellement nous avons aimé. On vous conseille de réserver si vous arrivez après 19h30. Ils ont également une salle en intérieur, mais si la météo vous le permet, le charme des escaliers n’a pas son pareil. Ils servent de la cuisine portugaise vegan revisitée, copieuse et de qualité. On s’est régalés de leurs entrées, leurs plats et leurs desserts… Je salive encore en pensant à leur gâteau au chocolat et à leur tarte au chocolat et au caramel…

Jardim das Cerejas

A deux pas du Covento Do Carmo dans le centre ville touristique, un resto vegan qui propose un buffet à volonté d’inspiration indienne. Pour 7,50 euros le midi vous pouvez goûter une très bonne cuisine et vous resservir comme bon vous semble. Les boissons et desserts sont en supplément.

Veganeats Caffé

Un peu excentré du centre ville, à 5min de taxi ou 20 min à pieds de la place Martim Moniz, dans une rue au calme d’un quartier populaire de Lisbonne, vous pourrez déjeuner ou prendre vos petits dej préparés avec amour par les deux femmes qui s’occupent du café, en terrasse ou à l’intérieur. Le meilleur chocolat chaud que j’ai bu à Lisbonne, des gâteaux au chocolat ou à la patate douce, des granolas au fruits frais à prix très très doux. Entre 1,50 et 2 euros la part de gâteau, le café à 1,20 euros… on y a fait un gros petit dej à deux pour 10 euros. Le service est adorable et attentionné, ça vaut le déplacement!

Sama Sama

Une minuscule crêperie végétarienne qui fait aussi bar à jus à quelques rues du Marché Time Out et de la rue Rose. Pour 5 euros la crêpe et 5 euros le jus pressé à froid, vous pourrez déguster leurs spécialités salées ou sucrées. Service super sympa en prime.

Lisbonne by WilliamK

Où sortir / boire un verre à Lisbonne?

Topo

Un rooftop en haut d’un centre commercial qui parait désert sur la place Martim Moniz. Prenez l’ascenseur et vous arriverez dans un bar / restaurant avec une vue superbe sur la ville de nuit et le Castelo Sao Jorge.  Notre endroit préféré pour boire un verre ( nous n’avons pas testé le resto) les cocktails sont environ à 8 euros et sont absolument délicieux, les meilleurs que l’on ai bu à Lisbonne!

Park

On vous le met dans la liste parce que l’endroit est assez original, au dernier étage d’un parking avec une vue superbe sur le pont et la baie, mais nous avons été déçu. Arrivés vers 18h, plus une place assise pour admirer le coucher de soleil, mais bon c’est le jeu, mais surtout les cocktails ne sont pas dingues et vers 19h c’est noir de monde, avec la moitié des gens debout qui cherchent tous à s’assoir et on les comprend. Cela m’a fait pensé à l’épisode de Friends au casino avec la petite vieille qui guette les places aux machines à sous 😉 Si tu te lèves pour aller aux toilettes, la moitié du bar se précipite sur la place. Peut être cool entre potes pour faire la fête tard le soir? Nous n’avons pas eu la patience de voir.

Pensao Amor

On vient boire un verre ici pour l’endroit, un ancien bordel de Lisbonne. La première salle aux rideaux de velours rouge et au mobilier baroque vous fera voyager dans le temps, et vous pourrez écouter des concerts dans la salle d’à côté. Les cocktails ne sont pas mal du tout et pas trop chers, vous y trouverez même certains soir des shows sexy et un sex shop pour ceux que ça intéresse, chacun son truc… On se souviendra longtemps de la conversation lunaire d’une des gérantes expliquant à un monsieur qui n’avait pas compris ce qu’était un sex shop…

A Outra Face da Lua

Ici on peut y boire à verre à l’intérieur ou en terrasse et en profiter pour chiner des fringues vintage, la moitié du bar y est consacré. Assez original et situé en plein coeur de Baixa.

Nous n’y sommes pas allés boire un verre mais nous avons jeté un oeil à l’intérieur du Pavilhao Chinês, l’endroit a une décoration assez folle, on ne vous en dit pas plus. Sinon vous trouverez plein de petits bars sympas un peu partout dans Lisbonne où vous pourrez boire des pintes à 2 euros, oui oui vous avez bien lu, 2 euros!

Lisbonne by Caroline Fauvet

Belém

Pour vous rendre à Belém, empruntez le tram 15 depuis la Praça de Figueira, comptez environ 40 min.

Passer une matinée ou une après midi à Belém sur les traces de Vasco De Gama qui partit d’ici pour « découvrir » les Indes. De nombreux guides touristiques vous conseillerons d’y venir le dimanche matin où la gratuité des musées est plus qu’intéressante si vous voulez arpenter les arcades du Mosteiro Dos Jéronimos et la Torre de Belém entre autre. Nous y sommes allés un après midi en semaine, le soleil tapait très fort et les queues devant les musées étaient interminables…un matin tôt nous semble donc vraiment plus judicieux. Sachez également que la vente des tickets pour de nombreux monuments et musées se termine à 15h30.

Nous avons été très impressionnés par l’extérieur du Mosteiro Dos Jéronimos qui est gigantesque, à couper le souffle. On prend ici toute la mesure du poids de la religion à l’époque de sa construction, qui dura si mes souvenirs sont bons, plus d’un siècle. Pour la visite d’une petite partie intérieure du monastère, comptez 10 euros par personne, vous pourrez également accéder au premier étage de l’église adjacente ( le rez de chaussez de l’église est gratuit), est ce que ça vaut vraiment le coup…je ne sais pas…la plus grande partie à visiter est une expo de l’autre côté mais accessible avec encore un autre ticket. Pour ce qui est de la suite des visites nous sommes arrivés trop tard pour la visite de la Torre de Belém mais sans regrets, la queue d’une heure nous aurait fait renoncer et nous avons entendu que l’observer depuis l’extérieur était amplement suffisant, le reste un peu décevant. Des tickets combinant les deux monuments sont cependant disponibles pour ceux qui le souhaitent.

Les célèbres Pasteis de Belém

Venir à Belém goûter les Pastéis connues dans le monde entier vaut il le coup? Je les adore et je vous dirait un gros oui. Ce sont les meilleures que j’ai mangé à Lisbonne ( j’en ai gouté plusieurs dans différentes Pastelaria) Vous les trouverez à Antiga Confeitaria de Belém sur votre chemin vers les monuments depuis le Tram 15. La queue peut là aussi être impressionnante, mais n’ayez crainte ça va assez vite et ils sont très bien organisés, vous payez d’un côté et vous récupérez vos Pastéis de l’autre, encore tièdes… Saupoudrez les de sucre glace ou de cannelle, un régal! Comptez 4,40 euros pour 4 Pastéis.

Lisbonne by WilliamK

Sintra

Pour vous rendre à Sintra prenez le train à Lisbonne depuis la gare Do Rossio, il y a des trains toutes la journée dans les deux sens, pour un trajet d’environ 40 min.

Ayant du temps pendant notre séjour nous avions réservé une journée entière pour visiter Sintra et découvrir ses palais plus fous les uns que les autres, perchés en haut des collines ou bien perdus dans les forêts à flanc de montagne. Ici les couleurs rivalisent avec les architectures les plus improbables, alors une journée à Sintra on en pense quoi?

Comment bien visiter Sintra:

Rendez y vous tôt! On insiste sur ce point si vous voulez être « un peu tranquilles ». Sintra c’est le Disneyland local, des milliers de touristes y affluent tous les jours en train, en bus, en voiture et cela peu rendre la journée infernale. Nous détestons la foule et visiter des châteaux à deux à l’heure derrière des centaines d’autres touristes qui prennent tous des selfies fait partie des activités que l’ont fuit…

Nous avons pris le train à 9h10, arrivés sur place à 9h50 et c’était déjà noir de monde… Une heure plus tôt aurait été préférable… Pour être à l’ouverture des palais qui vous intéressent le plus renseignez vous au préalable sur les horaires d’ouverture des différents châteaux.

La plupart des gens, nous y compris font la visite des châteaux en commençant par les plus près depuis la gare et le centre ville. Après réflexion on vous conseille une fois sur place de vous rendre directement au Palàcio National Da Pena, perché en haut de sa colline et qui est le palais le plus visité du Portugal, avec un décor carton pâte qu’on croirait sorti d’un dessin animé. Des taxis peuvent vous y emmener (environ 6 euros la course depuis le centre ville) ou des tuks tuks ( 5 euros par personne, prix fixe dans tout Sintra et négociation impossible, sinon autre solution pour faire à votre rythme, louez un scooter) On l’a fait en dernier à 14h sous un soleil de plomb avec des milliers de gens, ce fut un enfer.

Poursuivez ensuite votre visite par les murailles du Castelo dos Mouros. (De notre côté fait à midi sous le cagnard derrière des centaines de personnes à la queue leu leu dans les escaliers… je vous laisse imaginer aussi.) Vous pouvez trouver des billets combinants les deux châteaux pour environ 22 euros par personne si je me souviens bien.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Dans la ville, le jardin et le Palàcio e quinta da Regaleira. Ici on vient principalement admirer l’architecture gothique du château et se promener dans l’immense jardin à travers ses galeries souterraines (munissez vous d’une lampe de poche) et l’attraction phare est le puit initiatique, le Poço Iniciàticode 27 m de profondeur. Il est assez impressionnant et vous pouvez descendre à l’intérieur par un escalier en colimaçon. Nous y étions vers 11h du mat, loin d’être seuls! Comptez  6 euros par personne.

Lisbonne by Caroline Fauvet

Le Palàcio Nacional de Sintra. Premier palais que vous verrez sur votre chemin depuis la gare, en plein coeur du centre ville historique. Il est de l’extérieur assez imposant avec ses deux énormes cheminées (celles des cuisines) et tout blanc. C’est le premier palais que nous avons visité à 10h du matin, comptez ici 10 euros par personne. Je suis partagée avec le fait de vous le recommander, nous étions coincés entre d’énormes groupes de touristes, nous déplaçant en file indienne au ralenti et parfois bloqués à l’arrêt les uns derrière les autres entre les différentes salles… Impossible de faire la visite à son rythme dans ces conditions, ça m’a gâché le plaisir…

En conclusion visiter Sintra et ses nombreux palais, (car nous n’en n’avons vu qu’une partie) en une journée est très ambitieux. Peut être est il plus judicieux d’y passer au moins deux jours et d’y dormir dans le coin, de partir en scooter ou en voiture visiter les châteaux les plus éloignés et de pousser votre visite jusqu’au petit port de pêche d’Ericeira et ses maisons en bord de falaise. On vous recommande également d’éviter de vous y rendre les weekends et les lundis qui sont des jours de très grosse affluence à Sintra.

Notre voyage touche à sa fin, il va être temps de plier bagages direction la grisaille Parisienne…Nous espérons que vous ferez un très bon voyage à Lisbonne, on se dit à très bientôt au détour d’une ruelle de l’Alfama ou bien rendez vous à Paris chez « Comme à Lisbonne » pour voyager et y retrouver le goût unique de cette ville ensoleillée!