Découvrez une autre des multiples facettes de l’Indonésie, nous vous emmenons cette fois sur l’île de Java, à la découverte de Yogyakarta pour un voyage entre dépaysement et authenticité.

Avril 2017, Yogyakarta Indonésie. Nous avions envie pendant ce voyage de découvrir des endroits très différents les uns des autres. L’Indonésie est composée de tellement d’îles, de cultures et de paysages divers et variés qu’il est presque impossible de saisir ce qu’elle est dans sa globalité. Nous avions vu Bali et les îles Komodo et nous souhaitions que notre troisième destination ne ressemble en rien aux deux autres. Nous avons décidé de venir découvrir Yogyakarta et plus tard les îles Karimunjawa, moins fréquentées par les touristes, à la recherche d’authenticité. Nous avons rendu visite à notre ami Alex que nous n’avions pas revu depuis longtemps et qui nous a fait découvrir sa ville, suivez le guide!

Pour toutes les formalités relatives à l’entrée en Indonésie, retrouvez nos infos dans notre article sur Bali!

Yogyakarta

« Nos amis Indonésiens nous l’avaient recommandé afin d’expérimenter ce qu’ils considéraient comme étant le meilleur endroit pour observer la culture Javanaise »

Yogyakarta

Yogyakarta nous semblait être la destination incontournable de l’île de Java. L’île est immense et il nous restait peu de temps. Nos amis Indonésiens nous l’avaient recommandé afin d’expérimenter ce qu’ils considéraient comme étant le meilleur endroit pour observer la culture Javanaise, point de départ également pour aller visiter la région. Du volcan Merapi en passant par les temples de Borobudur, ou bien se diriger vers Le Mont Bromo et le volcan Kawah Ijen, Yogyakarta semblait être le port d’attache idéal. Nous y avons passé cinq jours avec le meilleur guide possible, Alex, qui nous a fait découvrir des endroits insoupçonnés et ses bonnes adresses!

(Photo non contractuelle ce n’est pas Alex 😉 )

Yogyakarta

Se déplacer à Yogyakarta

Pour vous déplacer à Yogya vous avez plusieurs options, les plus pratiques étant le scooter, et les appli avec chauffeur. Attention prudence en scoot, la circulation est intense avec ses codes bien à elle. Les Javanais roulent vite, voir très vite, doublent partout et dans tous les sens, mais ils s’y retrouvent. Il vous faudra un temps d’adaptation surtout si vous n’avez jamais conduit dans des grandes villes d’Asie!

Nous avons opté la plupart du temps pour les appli comme Go JEK, cela nous a permis de discuter comme on pouvait avec les gens et ça m’a permit aussi de me détendre (impossible pour moi de ne pas faire un arrêt cardiaque par minute sur le scoot) et détail qui n’est pas si anodin, de ne pas rôtir sur le bitume. Le soleil tape très très fort sur Yogya, préparez vous à étouffer…

Yogyakarta

« le Pasar Beringharjo n’est pas juste un marché, c’est une ville dans la ville! Il est immense, gigantesque, tentaculaire »

A voir / A faire à Yogyakarta

Malioboro et le Pasar Beringharjo

Pour entrer tout de suite dans le vif du sujet, Alex nous a emmené à Malioboro, les Champs Elysées de Yogyakarta. En fin de matinée la rue est déjà noire de monde et nous avons pris conscience de la densité de circulation dans la ville pendant le trajet. Des dizaines et des dizaines de carrioles avec des chevaux attendent les touristes sur le bas côté, des vendeurs de toute sorte, des boutiques, le tout dans une ambiance très animée!

Nous voulions voir le marché, passage obligé pour nous à chaque voyage. On s’attendait à un marché traditionnel comme on avait pu en voir auparavant pendant nos précédentes destinations, mais le Pasar Beringharjo n’est pas juste un marché, c’est une ville dans la ville! Il est immense, gigantesque, tentaculaire. A l’entrée on se tasse, on essaye de ne pas se perdre de vue dans la foule compacte, on est absorbé par cette marée humaine dans la chaleur suffocante. On ne sait plus où donner de la tête. De tous les côtés des centaines de personnes se pressent négocier des tissus, on lève les yeux et on aperçoit les étages au dessus et sur les côtés les dédales de petites allées à perte de vue. On s’enfonce peu à peu, se frayant tant bien que mal un passage. Claustrophobes, passez votre chemin!

A l’entrée du marché vous trouverez essentiellement des stands de vêtements et de tissus en tout genre. Pour l’alimentation, les fruits, les légumes, les thés, il faudra continuer votre périple à travers la foule. Sur des étages entiers… à nouveau on ne sait plus où regarder, des montagnes de chips côtoient des pastèques, des sacs énormes de denrées alimentaires, des épices, le tout dans un joyeux bazar.

« des femmes faisant la cuisine accroupies devant leurs casseroles, soufflant sur les braises, triant le riz, et d’autres produits »

J’ai été surprise de n’y voir en grande majorité que des femmes, il y a quelques hommes bien sûr, mais sur la plupart des stands, se sont principalement des femmes qui s’occupent de vendre les récoltes. Si vous poursuivez encore plus loin votre visite du marché vous tomberez sur de petites échoppes pour manger, des femmes faisant la cuisine accroupies devant leurs casseroles, soufflant sur les braises, triant le riz, et d’autres produits. Les stands se raréfient, on circule plus facilement, la frénésie semble loin derrière. A certains étages le sommeil et la chaleur ont eu raison de plusieurs vendeurs. Nous avons eu l’occasion également de discuter via nos appli avec certains d’entre eux, hilares d’entendre nos accents.

On s’est régalés en street photographie sur ce marché, on y a passé des heures mais on aurait pu prolonger encore plus, tellement il est riche de vie. On vous le conseille comme passage obligé sur Yogyakarta!

Yogyakarta

Le Kraton et le Taman Sari

Nous avons poursuivi notre exploration de la ville vers le Kraton, le palais du sultan de Yogyakarta et le village autour. Si vous avez l’occasion de vous y promener, c’est vraiment très agréable, des petites maisons avec des mini jardins s’entassent les unes à côté des autres dans le calme et la sérénité, très loin de la frénésie de Malioboro, comme coupées du monde. Nous avons poursuivi jusqu’au Taman Sari, le « Water temple » ancien palais du sultan où il venait se baigner avec sa cour. On traverse sous la fournaise, parfois entrecoupée de passages souterrains. Vous y trouverez trois grands bassins qui vous donneront clairement envie de plonger dedans pour échapper à la chaleur… mais cela restera du domaine du rêve, il est malheureusement interdit de s’y baigner…

Yogyakarta et les îles Karimunjawa

« Une fois arrivés, des dizaines et des dizaines de Coccinelles ou de Vans à pédales décorés de guirlandes lumineuses font le tour de la place, musique à fond »

Alun-Alun Kidul

Un soir Alex nous a fait la surprise de nous emmener voir une place avec beaucoup d’animation, qui est un des hauts lieux de sortie en famille à Yogyakarta. On ne savait pas du tout à quoi s’attendre quand au loin nous avons aperçu une voiture lumineuse, de type Coccinelle. On a trouvé ça génial, loin de se douter que c’est ce qui faisait la réputation de l’endroit! Une fois arrivés, des dizaines et des dizaines de Coccinelles ou de Vans à pédales décorés de guirlandes lumineuses font le tour de la place, musique à fond. On se serait cru dans un des délires d’Alice aux Pays des merveilles, c’est improbable et absolument à faire si vous passez quelques jours à Yogyakarta!

Yogyakarta et les îles Karimunjawa

Les voitures s’appellent Odong-Odong, version Pokemon, Hello Kitty, Donald Duck, Power Rangers… il y en a pour tous les goûts! Une fois votre bolide choisi vous prenez place à l’intérieur pour dix minutes de folie. Elles sont équipées de lecteur DVD sur lesquels vous pouvez choisir vos clips et vos musiques pour une traversée mémorable, on s’est vraiment éclatés! Au milieu de la place vous pourrez voir entre les deux grands arbres des dizaines de personnes les yeux bandés qui essayent de traverser, guidées par leurs amis. Le but étant de passer entre les deux arbres, mais ça dépendra du type de personnes par qui vous vous ferez entraîner 😉

« Les Indonésiens sont accros aux photos et aux réseaux sociaux, il n’en fallait pas plus pour qu’ils créent des endroits dédiés à leurs deux passions! »

Upside Down World et Trampoline Park

Nous n’avons pas fait que des visites culturelles en Indonésie, loin de là. Je pense que Will et moi cumulons à nous deux les envies d’un enfant de six ans, alors quand Alex nous a parlé d’un Mall dans lequel on pouvait faire du trampoline géant et d’un autre endroit dans lequel tous les décors étaient à l’envers pour faire des photos géniales, il nous a fallu à peu près une demi seconde pour tomber d’accord. C’est là qu’on passerait la journée, il pleuvait des cordes, la bonne excuse de surcroit.

Moyennant environ 5 euros de l’heure avec achat de chaussettes, vous pouvez faire du trampoline géant dans un espace immense à L’Hartono Mall. Des sauts pour tous les niveaux, du trampoline basket, du saut dans des piscines de briques en mousses… Il y en a pour toutes les envies et c’est vraiment génial. On a clairement été mis à l’amende par les enfants qui viennent régulièrement et on a mis à peu près deux jours à se remettre des courbatures, mais ça valait le coup!

Nous avons enchaîné avec Upside Down World. Un rapide coup d’oeil sur leur Instagram nous avait convaincu, nous voilà donc arrivés dans ce monde à l’envers où le but sera de faire les photos les plus créatives possible. Les Indonésiens sont accros aux photos et aux réseaux sociaux, il n’en fallait pas plus pour qu’ils créent des endroits dédiés à leurs deux passions!

Où manger à Yogyakarta?

Grâce à Alex encore une fois, nous avons avons testé plusieurs types de cuisine sur place, plus délicieuses les unes que les autres. Entre restaurant chic et street food voilà nos adresses préférées pour vous régaler!

Yogyakarta

Indochine bistro entre cuisine Vietnamienne et cuisine Thaïlandaise, le restaurant d’Alex offre un large choix de produits aux saveurs du bout du monde. Oui manger Vietnamien après un mois de Nasi Goreng c’est très agréable et ça fait voyager 😉 Ils proposent également plusieurs plats végétariens et des boissons délicieusement rafraichissantes.. Nous avons fait le tour de leur carte et pouvons vous conseiller de foncer sur leurs banh mi, (il y en a même des végétarien au tempe) leur riz croustillant est une tuerie, les rouleaux de printemps sont frais et savoureux et je salive encore en pensant au nombre de coconut shake au caramel que j’ai bu là-bas… On a adoré également leur boisson lemon/ lime / mint qui aide à supporter les grosses chaleurs de Yogya et en dessert on vous recommande le lava cake au chocolat qui est tout simplement délicieux… On en a profité pour organiser un petit shoot photo de leur carte, je pense que ça va vous faire saliver!

Tio Ciu Pak Amin A 50 mètres à pied de l’Indochine Bistro, Alex nous a emmené diner dans ce restaurant de street food chinoise, ouvert tard le soir. C’est délicieux et très bon marché, on s’assoit au coude à coude sur de grandes tables partagées. Nous avons goûté plusieurs de leurs spécialités dont notre préférée, le tempe frit… Heureusement qu’Alex était là quand même pour nous guider et traduire la carte, sinon je pense qu’on serait repartis le ventre vide 😉

Des envies de cuisine Italienne et de pizzas? Allez chez Nanamia Pizzeria. Leurs pizzas et leurs pâtes sont super bonnes et d’un très bon rapport qualité prix, une gastronomie qui fait vraiment plaisir de temps en temps quand on est à l’autre bout du monde!

Vous cherchez de la très bonne cuisine Française? N’allez pas plus loin Mediterranea est pour vous! Nous y avons passé une excellente soirée et on s’est vraiment régalés. Excellent rapport qualité prix, la cuisine est copieuse et savoureuse, on comprend leur succès!

Petits déjeuners:

Soto Bathok Mbah Katro ce resto traditionnel situé à côté du temple Candi Sambisari sert des plats et des petits déjeuner typiquement Indonésiens. La soupe est leur spécialité mais vous trouverez également du tempe, des chips de crevettes… Vraiment très bon marché, avec une clientèle exclusivement Indonésienne, on s’assoit en tailleur sous les petites cabanes en bambous avec vue sur le temple. Une super petite adresse dépaysante.

Vous avez le mal du pays? Vous rêvez d’un croissant ou d’un pain au chocolat pendant votre séjour? Vous êtes fan de cinéma? Rendez vous chez Chef Cédric à Cinema Bakery.

Yogyakarta

A faire dans les environs de Yogyakarta

Candi Ijo

Situé à environ 40 min de scooter de Yogyakarta, le temple de Candi Ijo vaut vraiment le coup d’oeil au couché du soleil. Situé en hauteur dans les collines, la vue sur Yogyakarta d’un côté et le volcan Merapi de l’autre est vraiment superbe. Très peu connu des touristes occidentaux vous serez seuls au milieu des nombreux Indonésiens venus admirer le soleil couchant!

Borobudur

Incontournable Borobudur? Si vous avez prévu de visiter Yogyakarta, il est fort probable que le site de Borobudur soit déjà sur votre liste. Haut lieu de pèlerinage en Indonésie, il est réputé également pour ses levers de soleil magiques, entre brume et volcan. Faut il aller où non à Borobudur? Nous allons vous raconter notre expérience, vous choisirez ensuite d’en faire un indispensable à voir, ou pas…

Yogyakarta

Les logements sur Borobudur ne sont pas très bon marché, le site étant très touristique. Nous voulions être proche du temple pour partir de bonne heure le matin à vélo admirer le lever de soleil. Vous pouvez également choisir de partir directement de Yogyakarta pour éviter une nuit sur place, mais ce serait dommage de ne pas passer un peu de temps à Borobudur, le site étant vraiment agréable.

Yogyakarta

Pour loger à Borobudur nous avons choisi la guest house Rumah Dharma sur les conseils d’Alex et ça a été un gros coup de coeur! Ils sont seuls au milieu des rizières, à 5 min de vélo de l’entrée du temple et c’est un vrai petit paradis. Les chambres sont propres et immenses, avec chacune un petit patio devant pour bouquiner dehors. Les hôtes sont adorables et font leur maximum pour que l’on passe un bon séjour, ils servent de délicieux jus de gingembre et on y a fait un des meilleurs dîners que l’on ai eu pendant notre séjour en Indonésie, vraiment un régal. Juste pour ça, ça valait le coup d’y aller! Une piscine était en construction pendant notre séjour, elle sera peut être terminée d’ici le vôtre, et on vous envie! Si il ne manquait qu’une chose à ce havre de douceur, c’était de se baigner au calme avec une vue superbe sur les rizières, ce sera donc très bientôt possible. Vous pouvez également emprunter des vélos pour aller explorer ce lieu magique, on vous le recommande chaudement! Nous y avons passé une nuit, et si nous n’avions pu, nous aurions prolongé d’une nuit en plus tellement on s’y est sentis bien.

Où voir le lever de soleil à Borobudur?

La grande question que tout le monde se pose, où voir ce lever de soleil réputé somptueux? Nous avons dû choisir entre deux options:

Au temple: Pour assister au lever de soleil avec vue sur le volcan, théoriquement les portes ouvrent à 6h du matin… sauf que le soleil est déjà levé. Ils ont donc organisé des « Sunrise Tour », où vous pouvez accéder au lieu dès 4h30 « avant la foule ». L’hôtel Manohara a complètement la main mise dessus et si vous voulez y être à cette heure là, il faudra payer la modique somme de 35 dollars par personne… Oui c’est hors de prix et il n’y pas d’autre solution…

Dans les collines aux alentours: accès payant mais meilleur marché avec un guide et vue sur le temple de Borobudur. Après renseignements, vous êtes loin d’être seuls au monde sur la colline, de nombreuses personnes choisissant cette option également.

Que choisir?

Nous avions lu de multiples articles pour faire notre choix et nous étions tombés sur un assez récent qui décrivait le « Sunrise Tour » au temple: Onéreux mais à peu près une trentaine de personnes seulement, ça valait le coup de mettre le prix.

Après avoir pesé le pour et le contre, nous avons choisi de voir le lever de soleil depuis le temple, on trouvait ça dommage d’avoir fait autant de chemin pour repartir sans avoir vu ce monument célèbre… Nous voilà donc enfourchant nos vélos à 4h du matin dans la nuit noire, lampes frontales allumées, nous dirigeant vers l’hôtel pour avoir accès au fameux sésame. Et nous étions loin d’être seuls et loin d’être trente…

Yogyakarta

« De nombreux touristes n’ayant aucun respect, s’asseyant sur les stupas, parlant très fort, des perches à selfie de tous les côtés, des flashs… »

Nous avons donc gravi les marches menant tout en haut du temple espérant quand même vivre une expérience unique, le souvenir des temples de Bagan en mémoire. Au final nous étions environ une centaine de personnes… Pour le calme et la sérénité, il faudra repasser. De nombreux touristes n’ayant aucun respect, s’asseyant sur les stupas, parlant très fort, des perches à selfie de tous les côtés, des flashs, et sans compter une équipe de télé allemande toute lumière dehors pour éclairer ses présentatrices… Question atmosphère et magie, zéro et c’est dommage car le temple est magnifique. Heureusement le lever de soleil derrière le volcan Mérapi était au rendez vous, sublime. A voir si vous êtes capable de faire abstraction d’un environnement rendu peu charmant par le comportement des gens…

Yogyakarta

Si vous n’êtes jamais allés à Bagan en Birmanie, peut être que le spectacle que peut offrir Borobudur pourra vous séduire, mais si les lever de soleil de Bagan restent gravés dans vos mémoires, vous risquez d’être déçus. Nous avons adoré notre séjour à la guest house, mais on s’est sentis complètement arnaqué d’avoir dépensé nos derniers sous du voyage dans une expérience chère et malheureusement qui n’en valait pas le coup. Tentez peut être la vue depuis les collines, c’est peut être un meilleur moment à vivre…

Bromo / Kawa Ijen

Nous avions prévu d’aller gravir au moins un des deux volcans pendant notre séjour et nous pensions que c’était assez facile d’accès depuis Yogyakarta… Et bien oui et non. Cela peut l’être si vous avez du temps: Comptez environ neuf heures de trajet depuis Yogyakarta pour vous rendre au Mont Bromo, et autant pour le retour. Encore plus long pour le Kawa Ijen… Nous avons donc dû nous résoudre à abandonner nos plans faute de temps. Essayez de dormir sur place si vous le pouvez et que vous n’êtes pas pressés! Pour nous ce sera pour une prochaine fois, il paraît quand même que c’est assez fou à voir!

Passez un très bon séjour à Yogyakarta, on se retrouve très vite pour de prochaines aventures sur les îles Karimunjawa et on vous dit à très bientôt au détour d’un volcan Javanais!